Rugueux by

Un sport de brutes joué par des gentlemen ou l’inverse je ne sais plus.

Quelle connerie !

Un sport de brutes joué par des brutes. Voilà la vraie définition.

L’ovalie ! Pétard ! Quel jeu de débiles profonds !

Quand je pense que tout le monde fait des gorges chaudes sur le football et ses bouchers plus ou moins assumés. Alors certes, dans un temps révolu, quelques footballeurs étaient des spécialistes des tacles à la carotide et du découpage de tibia aux crampons aiguisés.

Que je sache, les médecins n’ont pas tiré le signal d’alarme quant aux traumatisme des manieurs de ballon rond. Alors que les rugbymen sont légion à souffrir de lésions des cervicales voire du cerveau lui-même (au moins, c’est une preuve qu’ils en ont un).

Ce sport, issu de la soule qui n’était rien d’autre qu’une bagarre rangée entre deux villages ennemis qui réglaient ainsi leurs querelles de clocher, est une honte. Des éducateurs, des entraineurs, apprennent à des gosses à détruire leurs adversaires. L’arbitrage lui-même, ou plutôt la façon d’arbitrer, incite les joueurs à donner des coups. C’est bien simple, pour recevoir un carton rouge et être exclu du terrain, il faut mettre en cause le pronostic vital du joueur adverse. Il y a peu, au début de chaque match, les joueurs échangeaient des gnons à qui mieux mieux, et les commentateurs riaient en disant qu’il fallait bien s’échauffer. L’arbitre détournait le regard.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s