Et les Mancuniens hurlèrent de joie

J’aime le football. A dose raisonnable. Je n’en parle pas trop souvent car beaucoup de gens le font et surtout parce que j’écrirais des choses qui dépasseraient ma pensée.

Ce soir le PSG s’est fait éliminer de la coupe des champions alors qu’il se trouvait dans une situation plus que favorable pour se qualifier. Bon. C’est dommage, mais au fond ce n’est qu’un match de foot.

Plus les années passent, plus le football m’écœure. L’argent bien sûr, mais aussi la bêtise et la fatuité, notamment.

Les équipes de foot sont des entreprises privées, elles ont donc tout loisir de payer leurs joueurs au prix qu’elles désirent. Cependant, c’est choquant qu’un bonhomme gagne en une journée ce qu’un travailleur met au moins deux ans à empocher. Je ne sais pas combien coûte un abonnement au Parc des Princes mais j’imagine que pour beaucoup de supporters, cela représente une somme très importante. Personne n’est obligé de s’abonner, bien sûr, mais il s’agit d’un jeu, d’un loisir populaire, donc les dirigeants devraient faire des efforts. Ces histoires d’argent m’énervent, mais après tout, cela regarde chacun.

Un aspect du foot qui me gêne vraiment, quitte à passer aux yeux de mes zéro lecteur pour un réac limite à droite de certains, c’est les compositions des équipes. Un club français comme le PSG compte deux voire trois représentants de l’hexagone dans son effectif type. Certes ce n’est pas vraiment de la faute du club car les joueurs français « bankables » filent à l’étranger pour gagner plus et payer moins d’impôts. D’ailleurs, c’est surtout cette fuite des crampons qui m’agace. En Angleterre, en Allemagne, en Italie et en Espagne, l’ossature des cubs est formée par des footballeurs du cru. Je ricane lorsque les joueurs de l’équipe de France jubilent quand un club français est éliminé par un club anglais, espagnol, italien ou allemand. Pourtant, je suis sûr qu’ils n’en ont rien à faire de gagner des titres à Londres ou à Madrid. Ce qui les intéressent, c’est le chèque qu’ils touchent à la fin du mois. Le pognon, toujours le pognon…

Allez, pêle-mêle, comme dirait un certain Julien Cazarre, quelques réflexions.

— l’expulsion temporaire (comme au rugby)

— le temps de jeu effectif (comme au rugby)

— Guy Roux sélectionneur de l’équipe de France (on aurait gagné la coupe du monde cinq fois, au moins)

— pour jouer en équipe de France, il faut évoluer dans un club français

— aucune prime en équipe de France (je leur ferai même payer l’hôtel)

— retraite obligatoire à trente-cinq ans (Bufon, vraiment…)

— pourquoi les gardiens ont-ils toujours soif après avoir encaisser un but ?

— à quoi sert l’arbitre situé à côté du but ?

— le Qatar rentre chez lui

— retour des matchs européens sur Canal+, et sur une chaîne gratuite

— retour de la coupe des coupes

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s