Bzzz Bzzz

Je ne sais pas vos, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, les animaux m’énervent.

L’automne mélancolique dépose ses couleurs chatoyantes sur les arbres, repères séculaires de nos jardins endormis. Les feuilles virevoltent et se déposent avec délicatesse sur l’herbe verte formant un putain de merdier que je passe mon temps à ratisser (oui, amis de la poésie, je suis des vôtres). J’ai même investi 16 euros (en promotion) dans une « main » (c’est mon voisin qui m’a dit qu’on appelle cela une main, moi j’appelle cela un râteau à feuilles, mais il travaille à la ville, alors il s’y connaît) extra-large qui fait le travail presque toute seule (bon avec ma sueur et mon mal de dos). Levant mon regard bleu océan vers la cime du hêtre afin de calculer combien de sacs j’allais devoir encore remplir, j’aperçus une étrange forme blanche ovaloïde. Renseignements pris, mon voisin (un autre) dont le visage boursouflé semblait déjà apporter une réponse à mon interrogation muette, m’affirma qu’il s’agissait d’un nid de frelons asiatiques. Je lui demandais comment il connaissait l’origine géographique des animaux, s’il avait remarqué leurs yeux bridés par exemple (humour xénophobe quand tu nous tiens), mais sans décocher le moindre sourire, il m’avertit que j’avais intérêt à faire le nécessaire sinon il s’adresserait à Kid Heudroit. Présentant une moue dubitative quant à mon intérêt dans cette affaire, je lui demandais si monsieur Heudroit était un spécialiste de la désinsectisation. Son doigt vrilla sur sa tempe et il regagna ses pénates non sans avoir ajouté que si le hêtre démesurément grand venait à choir, il rigolerait bien de voir ma tronche se décomposer.

En réalité, il a raison sur la dangerosité de l’arbre en question. Il penche et menace de s’effondrer au prochain coup de vent. Mais, je ne suis pas décisionnaire en matière d’avenir de la flore d’un jardin dont je m’occupe gracieusement mais qui ne m’appartient pas, et de toutes façons, l’intervention d’un professionnel de la tronçonneuse, financièrement parlant, est au-dessus de mes maigres moyens. J’attends une mise en demeure de edf car l’arbre frôle des fils électriques.

De la même manière, concernant le nid, je ne peux que donner raison à mon sympathique voisin. Même si cela me chagrine d’assassiner toute une colonie d’insectes butineurs, les côtoyer au printemps prochain ne me réjouit pas. En effet, en cette saison, il suffit d’attendre un peu car les bestioles vont soit mourir toute seules comme des grandes, soit hiberner avec les ours. Mais si leur maison est toujours là dans quelques mois, je ne vois pas pourquoi elles s’emmerderaient à déménager. Depuis quelques années, les pompiers ne ‘occupent plus de ces désagréments domestiques sauf si l’essaim présente un caractère dangereux. Va-t’en définir l’expression administrative « caractère dangereux »! Comme ma marche quotidienne et médicale me fait passer tous les jours devant la caserne de la ville, je me dis que je peux m’arrêter pour demander conseil. Figurez-vous que le pompelard en sueur (pas parce qu’il arrivait d’une intervention, parce qu’il venait de faire du sport) à qui j’ai eu à faire (ou affaire, je ne sais jamais) s’est monté fort prévenant et m’a aiguillé vers la mairie qui s’occupe de tout. Dire que j’ai failli faire venir une entreprise à mes frais !

Maintenant, j’attends le type des espaces verts (qui s’avère être mon petit-cousin, mais je ne suis pas persuadé que cette information vous transcende). S’il estime que les services de la mairie ne sont pas habilités à intervenir, il contactera une entreprise avec laquelle la ville a passé un accord, et moi, je garderai mes sous.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

19 commentaires sur “Bzzz Bzzz

      1. J’ai eu travaillé aux services techniques de la ville d’A l B au début des années nonante. Je n’étais pas très fatigué, en rentrant chez moi, le soir.

        J’aime

  1. C’est affaire. Mais ça, monsieur l’ex prof de je ne sais plus quoi, mais en rapport avec la langue française, vous le saviez. Vous vouliez juste taquiner vos lecteurs.

    J’aime

      1. Hum, je ne crois pas, mais on ne va pas déclencher une troisième guerre mondiale pour ça. Quoique pour mon dernier anniversaire, on m’a offert une petite bombe nucléaire que je brûle d’envie d’essayer, juste pour voir.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s