Nos amis les ienchs

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Je me demande pourquoi les propriétaires de chien(s) sont souvent aussi imbuvables.

Hier, je suivais scrupuleusement l’ordonnance de mon médecin, en marchant d’un pas vif, le long du littoral nord-finistérien, attestation en poche, et vent dans la figure. Au détour d’un chemin, un animal d’une tonne et demie, la bave aux babines et les yeux rouges entravait fortement mon horizon et réduisait d’autant mon espérance de vie. C’était Cujo. Et il grognait, fort. Alors que j’ordonnais désespérément à mes jambes de battre le record du monde du 400 mètres chemin défoncé, un vieil homme surgit d’un bosquet en remontant sa braguette. Sans daigner m’adresser le moindre regard, il siffla et le gros animal lui emboita le pas. Le souci, c’est que les deux marchaient bien moins vite que moi, et comme je tenais à ma moyenne, il me fallait les dépasser.

Moi : – Monsieur s’il vous plaît, auriez-vous l’obligeance de tenir votre chien en laisse ?

Lui : – Ca va pas non !

Moi : – Outre que c’est la loi (arrêté préfectoral), j’aimerais continuer ma marche en gardant mes deux mollets.

Lui : – Vous craignez rien, elle mord pas.

C’est une demoiselle donc. Enchanté. Enfin non, pas vraiment.

Moi (très énervé) : – Ce n’est pas écrit sur sa gueule qu’elle ne mord pas. Et tout chien est potentiellement dangereux, demandez à la famille de la jeune femme qui…

Lui : – Vous mélangez tout (le fameux argument qui ne rime à rien). Il y a des êtres humains bien plus méchants que les chiens.

Moi : -… (que voulez-vous répondre à une telle ânerie ?)

J’ai préféré me taire et continuer ma route en exécutant un large détour dans le champ boueux.

Je n’aime pas tellement les chiens, j’ai été mordu quand j’étais petit.

Je n’aime pas tellement les chiens et leurs grosses crottes qui jonchent mon terrain.

Je n’aime pas tellement les chiens qui courent en liberté sur la plage au mépris des enfants et des cynophobes.

Mais en réalité, ce sont les propriétaires de chien(s) que je n’aime pas tellement. Sous prétexte que leur toutou favori se tient bien à la maison, qu’il mouche son nez et dit bonjour à la dame, ils vous affirment sans ciller que leur animal ne mord pas. En effet, il ne mord pas Rex. Jusqu’au jour où il va moins bien Sultan. Et ce jour-là Médor n’est pas à prendre avec des pincettes. Les vers le démangent Milou, il faut qu’il se défoule. Et ce jour-là, il vaut mieux éviter de se trouver à portée de crocs.

Je n’aime pas tellement les chiens pourtant quand je serai vieux, et si j’ai toujours la chance de jouir d’un terrain assez grand, j’adopterai un labrador chocolat que j’appellerai Billy. Il faudra bien quelqu’un pour me sortir. Quitte à passer pour un bourreau de chien, dès qu’il mettra le museau dehors, je lui imposerai une muselière. Ce n’est pas très friendly mais ainsi je pourrai le lâcher, en douce, sur les grandes plages désertes pour qu’il puisse courir tout son saoul sans risquer de gnaquer qui que ce soit ni de manger les déjections des copains car c’est caca. Il ne sera pas malheureux mon Billy, il aura deux copines à la maison. Deux chipies qui lui casseront un peu les noix mais qu’au fond il aimera d’amour.

Je l’aime déjà Billy.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

20 commentaires sur “Nos amis les ienchs

    1. C’est un peu ce que disent tous les compagnons de chien. En fait, il y avait toujours un chien chez moi quand j’étais petit. C’est l’un d’eux qui m’a mordu, Astérix, un teckel, et bien figurez-vous que je l’ai mordu à mon tour. Match nul, baballe au centre.

      Aimé par 1 personne

      1. Parce que c’était un teckel…😁
        D’ailleurs je salue au passage ton excellente réaction !
        Moi le berger allemand qui m’avait mordu s’est fait chaussé par le voisin à grands coups de pelles
        Une autre voisine agressée par ce même chien avait terminé à l’hôpital avec la cuisse en bien mauvais état.
        Maintenant je peux te dire à vue de nez si un chien est con, je ne me trompe jamais 😎
        Je n’y arrive pas aussi bien avec les bipèdes
        Bonne journée

        J’aime

  1. Bonjour,
    C’est super embêtant (je reste polie) ces personnes qui promènent leur »bête » sans laisse.
    Je vivais près d’un immense parc/forêt, j’ai lâché l’affaire pour les promenades seule.
    La dernière fois, c’est carrément un dogue de Bordeaux sorti dont ne sais où qui s’est élancé vers moi, j’en ai été tétanisée…
    Et la maîtresse d’ajouter en voyant mon visage décomposé par la peur « elle n’est pas méchante ».
    Une autre fois j’étais seule et je croise un gars avec son chien et deux amis à lui.
    Le chien s’élance sur moi, le gars esquisse un sourire de pur vice en voyant ma peur.
    Je me suis figée j’ai hurlé sur le chien, et j’ai regardé le gars, je me suis mise à l’accabler en mode punchlineuse: – « Alors on en a une demie molle, tu prends ton pied mon gars, mais t’es un pauv’mec… » il a baissé les yeux, il s’est senti si minable, ça c’est vu…
    Je suis bine de ton avis, le plus ennuyeux c’est la stupidité des maîtres, les chiens ne savent pas lire les panneaux et ne connaissent pas nos règles de savoir vivre ensemble, les maîtres si.
    Sinon en attendant Billy, moi j’ai ma Billie
    http://paquerite.com/2020/11/billie-jolie4/
    Belle journée à toi

    Aimé par 2 personnes

  2. Quand j’étais petit, je n’étais pas grand et plus tard je voulais être chien policier. Mes parents n’ont pas voulu. Dommage ! J’aurais pu verbaliser ceux qui jouent des mandibules, posent leurs crottes n’importe où et abusent de leurs cordes vocales.

    Aimé par 3 personnes

  3. Ça pose effectivement un problème les chiens sans laisse, d’autant qu’il existe de longs enrouleurs qui peuvent fournir une semi-libertée bien suffisante. Quand j’avais mon croisé jack russel qui ne pouvait pas piffrer les autres mâles et qu’on croisait des promeneurs avec leur gros chien sans laisse c’était l’angoisse, le mien (en laisse) droit comme un piquet le poil hirsute et l’autre qui avance d’un grand pas pour venir à sa rencontré « Ouais mais nan ça va pas le faire, le comité d’accueil est prêt à envoyer l’attaque… ». Et on se retrouve à prendre son chien dans les bras, qui par chance est petit, mais en priant pour que l’autre vienne pas vous bouffer en voulant riposter à la mauvaise humeur flagrante du petit dominant tout grognard dans vos bras 😅
    Que d’angoisses facilement évitables si les gens avaient également leur chien en laisse lorsqu’ils croisent d’autres promeneurs 😑

    Aimé par 1 personne

  4. Ouhlà…ouhlà… ! Je vois qu’aujourd’hui tu as décidé de te pencher sur un sujet brûlant… «Les chiens seraient-ils plus intelligents que leurs maîtres ?… »
    Bien… mais tout d’abord et avant que je n’oublie : P. ? C’est pas un peu court, monsieur ? Vous nous avez habitué à mieux que cela, je suis déçu !
    Chien ? Avoir du chien ou pas ? Moi, j’ai eu une chienne… l’amour de ma vie. Alors les toutous : attention ! Sujet sensible avec papy Ernest ! 1) Je ramassai ces crottes 2) Chien dressé (jamais de laisse ou quasiment jamais (les lieux publics fermés pour ne pas avoir d’ennui, et c’est tout !) , marche collée à la jambe le reste du temps. 3) Méfiance totale avec les inconnus : Pas toucher au chien, SVP ! Avec les gamins encore plus : PAS TOUCHER AU CHIEN ! Je considérai que le danger, malgré le dressage, existe toujours. Donc, prudence…
    Et tout c’est bien passé pendant plus de seize ans…
    Le problème à mon avis vient surtout des maîtres, non ?

    Aimé par 1 personne

      1. Monsieur P. : Si tu veux je peux te remplacer pendant que tu souffres ? Je m’appellerai monsieur Q.
        L’autre jour, j’ai bien tenté un : « je trouve qu’avec monsieur P. tu lances de drôles d’affirmations sur sa véritable nature…» mais, il semble bien (à mon grand désespoir) que personne n’a rien remarqué… !

        J’aime

  5. Tu sembles avoir une certaine haine des clebs mais ne te trompes-tu pas de cible mon cher monsieur P ? Après tout ce ne sont pas les chiens qui sont bêtes et méchants mais les maîtres qui ne les dressent pas et ne leur apprennent pas les bonnes manières. Les chiens sont les victimes innocentes de la bêtise de leurs maîtres. Monsieur Salgrennn, tout comme moi, écrit à juste titre « Le problème à mon avis vient surtout des maîtres »
    Tu sembles l’avoir un peu compris puisque tu envisages, lorsque tu commenceras à devenir gâteux,
    d’adopter un beau labrador pour lequel tu as déjà un nom.
    Un brave chien maousse qui te sortira et, comme tu te montreras un maître intelligent, il aura droit à sa muselière. Je parie même que tu emporteras avec toi quelques petits sacs au cas où ton guide ferait ses besoins.
    Je guette ce jour béni où tu va s faire l’acquisition de ce canidé de compagnie.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s