36 quai des conneries

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Que des flics fassent la bamboche, dans le commissariat, en pleine pandémie, sans tenir compte des gestes barrières alors qu’ils nous brisent les noix toute la journée parce que notre masque a glissé de notre nez car cette saloperie tient mal, et qu’il faut prendre du gel et bien se frotter les doigts, paumes, poignets pendant trois minutes vingt secondes quand vous pénétrez dans l’enceinte du marché de plein air sinon je vous colle une prune à 135 euros, même si vous venez juste de le faire lorsque j’avais le dos tourné, juste pour vous faire chier parce que bon nous les fonctionnaires de police sommes les garants du respect sanitaire et en plus nous sommes comment on dit déjà Gérard ? assermentés, voilà, circulez monsieur vous obstruez la circulation des personnes, je peux comprendre (après tout les bistrots sont fermés pour la police aussi).

Ce que je ne comprends pas, c’est que Jean-Claude sorte son caméscope pour immortaliser la mutation de Corinne, à Perpète-lès-Ours, qui a bien mérité de souffler un peu chez les bouseux, étant donné qu’elle est mère de trois bambins dont un, Jean-Steven, qui commence à avoir des mauvaises fréquentations, et que son mari s’est barré avec Myriam de la compta, cette trainée qui avait déjà couché avec le DRH de la COGEDIM parce qu’elle voulait changer de boulot, Jean-Claude qui s’est occupé de recharger le frigo en mousseux, mais vu qu’il est avare comme un rat, même s’il ne s’agit pas de ses sous, a acheté de la bière chinoise chez LIDL et des crackers périmés.

Mais pourquoi Jean-Claude ? Pourquoi ?

Que tu filmes pour tes archives personnelles, déjà franchement c’est chelou. Mais que tu balances la bamboche sur les réseaux, sincèrement tu pouvais t’en passer. C’est vrai qu’un jour tu as dit à Myriam de la compta, que tu voulais pécho mais qui t’a envoyé balader, que ton rêve c’était de suivre l’exemple d’Olivier Marchal et de quitter la police pour tourner des films de gangsters avec des poursuites en bagnoles, des flingues et des belles pépés . Alors, un petit conseil d’un amateur de Serpico. Quand tu filmes des visages, tâche de faire le point. Sur ton œuvre la plus connue, la seule, les gueules sont floues, on ne reconnaît personne. C’est nul. A moins que tu t’essayes au surréalisme, je ne te vois pas un grand avenir dans la profession.

Il est vraisemblable que ta hiérarchie t’inflige un blâme, ce serait la moindre des choses . Au bout de trente blâmes tu risques d’être dégradé, mais, comme disait Coluche, tu t’en fous tu n’es pas gradé, t’es trop con.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

4 commentaires sur “36 quai des conneries

  1. Je demande aux habits vers de changer la définition du vocable SURREALISME. L’esprit que cette école d’une époque riche en sel possède est incompatible avec la fadeur du présent. Qui plus est, malgré les délits de certains de ses membres, (Ernst, Dali entre autres) je le vois mal lié avec la police. Ne prenons pas aux riches dans le bon sens, pour une filiale des Enfoirés. Les institutions qui ne servent qu’à entretenir ce pourquoi elles combattent sot d’un REALISME affligeant

    N-L

    Aimé par 1 personne

  2. Tu es dur avec ces poulets ! Il faut comprendre cette malheureuse Corinne qui s’est faite larguer et qui, en plus, se retrouve mutée chez les ploucs : il faut bien qu’elle boive pour oublier tout de même ! Quant aux autres, mets-toi à leur place : ils perdent une charmante collègue aussi ils se devaient de noyer leur chagrin.
    Quant à Jean Claude, tu fais erreur : il n’est pas rapiat car, ce que tu ignores, c’est qu’il a payé les bières avec une partie de l’argent détourné des amendes.
    Et en plus tu le traites d’artiste raté et sans talent ? Que veux-tu, il faut bien qu’il se fasse la main avant de réaliser un grand film qui sera primé. Tu es ignoble et sans pitié !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s