Traducteurs : Des héros des temps modernes

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Alors, comment vous dire ?

Le sujet que j’ai envie d’aborder aujourd’hui est une sorte de marronnier du net. Néanmoins, c’est un truc qui m’énerve tellement, que je désire rajouter mon grain de sel.

Je ne comprends pas les traductions des titres de films. Comme j’essaierai de le démontrer, les diffuseurs français trahissent la poésie et l’originalité des titres originaux pour attirer le chaland. Et ceci depuis le début.

Je vous mets au défi de trouver le titre français de ces quelques exemples. Sans Google, sinon, c’est tricher.

  • Dial M for murder.
  • North by northwest.
  • She wore a yellow ribbon.
  • They died with their boots on.
  • The deer hunter.
  • Die hard.
  • Star wars.
  • Stagecoach.
  • My darling Clementine.
  • True grit.

Bon ok, certains sont des grands classiques du genre.

Allez, reprenons.

  • Dial M for murder, Alfred Hitchcock. Titre français, Le crime était presque parfait. Pourquoi ne pas traduire exactement en Composer/Appeler le M pour meurtre ? D’autant qu’une scène du film consiste en un gros plan sur un doigt composant le M sur le cadran d’un antique téléphone.

dial m for

  • North by northwest, Alfred Hitchcock. Titre français, La mort aux trousses. Je reconnais que Nord par le nord-ouest n’est pas très vendeur.

north

  • She wore a yellow ribbon, John Ford. Titre français, La charge héroïque. Là, franchement. Elle Portait un ruban jaune, vous ne trouvez pas cela meilleur ? Si vous ne connaissez pas ce film, sachez que l’une des scènes les plus poignantes montre une jeune femme offrant un ruban jaune à son fiancé avant que celui-ci parte combattre les Indiens. Attention spoiler. Il ne reviendra pas.

she wore

  • They died with their boots on, Raoul Walsh. Titre français, La charge fantastique. Mon titre favori massacré par je ne sais qui. Dites-moi Ils moururent les bottes aux pieds, vous ne trouvez pas que cela claque ? Il s’agit de Custer et ses hommes, pour info.

they

  • The deer hunter. Michael Cimino. Titre français, Voyage au bout de l’enfer. Honnêtement, le titre français n’est pas si mal quoique un peu trop racoleur à mon goût. Mais qui serait allé voir Le chasseur de daim ?

deer.jpg

  • Die hard, différents metteurs en scène. Titres français, Piège de cristal58 minutes pour vivreUne journée en enferRetour en enferBelle journée pour mourir. A la décharge des diffuseurs, c’est très difficile à traduire Die hard. Quelque chose comme Mourir dur. Mais cinq titres différents en Français, pour un seul en Anglais, ce n’est pas très économique.

dieh

  • Star wars, différents metteurs en scène. Titre français, La guerre des étoiles. Où est le problème vous dites-vous ? Enfin, certains, car je ne suis pas le premier à m’interroger sur cette aberration. Pourquoi, mais pourquoi ? Les guerres de l’étoile. Ce n’est pas si difficile à traduire, nom d’un petit bonhomme !

star

  • Stagecoach, John Ford. Titre français, La chevauchée fantastique. Pour cette fois, je n’ai pas de mots sauf que La diligence, c’était déjà pris par Lucky Luke, vingt ans plus tard…

stage

  • My darling Clementine, John Ford. Titre français, La poursuite infernale.  Ce n’est pas l’histoire d’un amateur d’agrumes, mais à nouveau un western. Ce genre inspire beaucoup les étasuniens, mais pas nos chers traducteurs. Ma Clémentine chérie, c’est mignon comme tout. Non ?

myd

  • True grit, Henry Hattaway. Titre français, Cent dollars pour un shérif. Le remake des frères Coen garda son titre original dans les salles françaises. Les Canadiens, eux, choisirent de traduire, tout simplement : Le vrai courage.

true

Vous pouvez vous amuser à en chercher d’autres, il en existe de milliers. Et faites m’en part.

Non mais, sérieusement.

Gifnem29

10 commentaires sur “Traducteurs : Des héros des temps modernes

  1. La charge héroïque, la charge fantastique, ça bourre…
    c’est pas très poétique, c’est vu par la lorgnette mec, mais pourquoi être un mec si ce n’est pour être admiré par cette jolie Clémentine et rêver à cette mignonne au ruban jaune?
    😉

    Aimé par 1 personne

  2. Absolument d’accord avec toi : les traducteurs trahissent très souvent le titre original du film et souvent parce que le titre qu’ils ont choisi est plus attractif et plus commercial.
    De ceux que tu présentes, j’aurais reconnu trois films « Die Hard » qui est « piège de cristal, » « Star wars » pour la « guerre des étoiles » qui semble le titre le plus proche du titre américain et « my darling Clementine » dont je me souviens du nom français « La poursuite infernale ».
    Si je n’avais pas lu ton billet, je n’aurais reconnu aucun des titres français des titres anglais que tu proposes.
    Comme quoi les traducteurs de titres manquent d’imagination ou sont prisonnier d’un système tenu par les producteurs.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s