Putain de boisson

Je viens d’apprendre le décès de mon meilleur ami, 55 ans. Ce n’est pas l’endroit pour s’épancher.

En revanche, c’est exactement l’endroit pour pousser un coup de gueule, et tant pis si j’en dérange certains.

Notre pays est reconnu dans le monde entier pour son art de vivre, pour sa convivialité culinaire, pour ses vins fins. Enorme connerie. Ce n’est qu’une façade.

L’alcool tue directement 50 000 personnes par an en France. Indirectement, les chiffres n’existent pas. En 2021, l’alcoolisme est considéré plus comme une tare que comme une maladie. L’addiction alcoolique est aussi lourde que n’importe quelle autre addiction, voire davantage.

Maintenant, je vais vous apprendre un truc scandaleux mais absolument véridique.

Les médecins (hors alcoologues) considèrent les malades alcooliques comme des déchets. Je le sais car j’ai été hospitalisé en hépatologie pour une pancréatite (non-alcoolique, mas peu importe). Sauf que justement, malgré des analyses plutôt correctes, les toubibs ne me croyaient pas lorsque je leur exposais ma consommation d’alcool somme toute exagérée mais dans les limites du raisonnable. Ils étaient persuadés que non seulement je leur mentais, comme n’importe quel toxicomane, mais qu’en plus je picolais en douce dans l’enceinte de l’hôpital (alors que je n’envisageais même pas un coq au vin). Je me sentais dans un tribunal qui allait décider si oui ou non ça valait le coup de dépenser l’argent du contribuable pour me soigner. Inutile de gaspiller du pognon pour soigner un déchet qui replongera dans sa vinasse une fois rentré chez lui. Ils ne m’ont appliqué aucune médication. C’était rentre « chez toi et démerde-toi ». Ces abrutis étaient incapables de se mettre d’accord entre eux. Pour les plus jeunes : « Et plus une goutte d’alcool, jamais », pour les anciens : « C’est pas un verre de vin qui va vous tuer ». Donc retour à la maison et, dans le doute, plus une goutte depuis six ans. Pas même un coq au vin.

Je n’en peux plus des blagues télévisées de quelques crétins taratatesques qui glorifient la fête alcoolisée (avec modération pour ne pas s’attirer les foudres du CSA), tout en huant les fumeurs. Je n’ai pas l’âme d’un frondeur mais je suis à deux doigts de m’impliquer dans un association luttant contre l’alcool.

Encore un petit truc. Le tabac tue plus que l’alcool, mais contrairement à une idée reçue, les cancéreux du poumon ou de la gorge ou du larynx ou de la vessie ne coûtent pas si chers à la communauté, étant donné qu’ils sont condamnés pour la grande majorité lorsque la maladie est détectée et qu’ils ne font de mal qu’à eux-mêmes (tabagisme passif mon cul), alors que l’alcoolique peut durer très très longtemps (le foie peut se regénérer si la consommation baisse suffisamment) et qu’il provoque de lourds dégâts dans son entourage.

Je t’emmerde l’alcool.

Salut mon pote. A bientôt.

Patrick

9 commentaires sur “Putain de boisson

  1. Quand j’étais infirmière ou pire, jeune élève, les patients m’ont pas mal menée en bateau… Sincèrement, qu’on ne vous ait pas cru, je comprends. Par contre, maltraité, c’est scandaleux.
    J’ai une amie qui a réussi à se soigner grâce au Baclofene, mais c’est tellement difficile de reconnaître pour les gens que l’on a cette maladie. Comme vous dites, l’hypocrisie autour de l’alcool n’aide pas.
    Je suis vraiment désolée pour votre ami.

    Aimé par 1 personne

  2. Et bien merci … je me sens d’un coup moins seule… j’ai été dépendante assez jeune et mon entourage m’a vu sombré tout en se poilant de mes nombreux excès… il m’a fallu descendre au plus bas et avoir un éclair de lucidité foudroyant pour que je ne me noie pas toute seule.
    Je suis désolée pour votre ami…55 ans c’est beaucoup trop jeune.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s