Ave

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, vendredi soir j’ai regardé la cérémonie des César.

Je l’ai déjà écrit ici, les César sont, avec Les Enfoirés et les obsèques de la reine d’Angleterre, mon programme télé favori.

Toute la semaine précédant les César, je jubile.

Je fais des pronostics aussi. Par exemple, dans la catégorie « meilleur acteur », je parie toujours sur Patrick Chesnais, parce qu’il est le meilleur acteur français avec Lino Ventura. Mais Lino est parti faire la gueule au paradis. Dans la catégorie « meilleure actrice », je parie aussi sur Patrick Chesnais, on ne sait jamais.

Mais, il y a une catégorie qui me plaît tout particulièrement. Il s’agit de celle du meilleur sonson. En effet, s’il y a bien un truc qui ne mérite pas d’être récompensé dans le cinéma français, c’est le sonson. Quel que soit le film, il est toujours pourri. D’ailleurs, j’ai un petit conseil pour vous, si comme moi vous éprouvez de plus de plus de difficultés avec le sonson des films français à la télévision. Ecoutez au casque. Redécouverte du sonson garantie.

Donc, vendredi soir, je me préparais à passer un bon moment, d’autant que Delépine et Kervern étaient installés au premier rang. J’adore ces deux cons.

Je suppose que, si vous n’avez pas regardé le programme, vous en avez au moins entendu parler étant donné que les media en font leurs choux gras.

Marin Foïs en maîtresse de cérémonie, pourquoi pas. Après une carrière d’humoriste assez discutable, j’avoue que je trouve qu’elle est plutôt bonne actrice. La petite présentation diffusée toute la semaine sur Canal présageait le naufrage. Il était déjà question de pet.

Affligeant. Je ne vois pas d’autres mots. Que Foïs se complaise dans son humour scatologique, pourquoi pas, c’est même marrant, un moment. Mais qu’elle entraine Nathalie Baye dans ce délire, c’est indigne. Lemercier… Je préfère me taire tiens.

Heureusement que Laure Calamy et Jean-Pascal Zadi ont apporté un peu de fraîcheur à cette comédie des ratés.

Bon, tout le monde a le droit à l’erreur. On efface, on oublie et on prépare l’année prochaine. Voici le programme :

  • maître de cérémonie : Patrick Chesnais
  • meilleur acteur : Patrick Chesnais (pour son rôle dans « Lino »)
  • meilleure actrice : Patrick Chesnais (l’acteur revêtira une jupe pour l’occasion)
  • meilleur sonson : Patrick Chesnais (avec un casque)
  • César d’honneur : Claude Lelouch (et tous les ans jusqu’à ce que mort s’ensuive)
  • meilleur film étranger : Festen (parce que c’est le meilleur film étranger)
  • meilleur acteur mort : Lino Ventura

Les blagues seront écrites par Philippe Caverivière et Michel Houellebecq. Les costumes seront de Roger Hart et les décors de Donald Cardwell. Philippe Geluck esquissera quelques entrechats. Benjamin Biolay chantera sans faire trop de bruit. Et il n’y aura pas de nécrologie parce que personne ne meurt d’ici février prochain. Surtout pas Jean-Pierre Bacri. Ni Patrick Chesnais.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

9 commentaires sur “Ave

  1. J’ai lu d’une traite, j’ai rigolé tout le long, j’ai rien vu de ces Cesar étant donné que je n’ai pas la télé, mais on s’en fout car le plus important, et ce que j’ai pu rire, ce sont vos propres César, d’accord pour Patrick Chesnais et meilleure actrice et meilleur acteur et tout le reste, et Lino bien sûr (Lino tu nous manques bordel !!!!!) et je vous souhaite une très bonne nuit

    Aimé par 2 personnes

  2. J’ai vu la cérémonie des césars et j’ai beaucoup rigolé. J’ai aimé l’humour acide et le ton… Roselyne et son gorgonzola râpé… Marina Foïs aussi. Et j’adore aussi votre billet d’humeur ! Jamais de contradiction avec l’humour ! Merci et belle journée.

    Aimé par 2 personnes

  3. Bon jour,
    César ? J’ai toujours pensé qu’il faudrait : Les César des Plombiers, des Boulangers… en première partie de soirée … ils le méritent bien …
    En tout cas, pour le César cela me fait penser au sculpteur premier écologiste ferrailleur qui a osé la revendre à prix d’or (la ferraille) et en faire … une récompense … si ce n’est pas de la revalorisation des déchets, ça ? 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 2 personnes

  4. Cela m’étonnait aussi que tu n’en aies pas encore causé…(de la cérémonie des Césars). Il y a tellement à dire, et je sais aussi (et c’est triste) que tu tombes très souvent dans la facilité pour le choix de tes sujets de chroniques (Variant breton, la BD pour ado, les aliens, j’en passe et des meilleurs…). Enfin bref…
    César, je l’ai rencontré, une fois, ce petit bonhomme. Mais je n’ai rien de plus à raconter là-dessus (sinon que dans la même soirée, il y avait Gaston Deferre et Marius Trésor !).
    La cérémonie ? Ce que j’en pense ? Que du mal ! Encore une foutaise de plus que ce machin-là ! Comme a si bien dit Iotop : et pourquoi pas un César des plombiers, des boulangers, et surtout des chirurgiens qui sauvent des vies ? Très bien les revendications, et on peut les admettre en cette période difficile pour la culture, mais entendre ces nantis du spectacle (La Masiero touche minimum 300 000 euros par épisodes du capitaine Marlow !) venir nous faire croire qu’ils sont à poils parce que les cinoches sont fermés ? Non, trop c’est trop ! Et puis le fond surtout : à quoi ça rime vraiment de remettre des prix dans l’Art ? À rien ! C’est même une hérésie totale ! Moi, si un jour, on me file un César d’honneur… je l’écrabouille* !
    Quand je pense qu’on paye 139 euros par an de redevance télé pour voir ça… (mais non, t’es con, c’était en clair sur Canal !).

    *Tiens, en voilà une bonne idée : une compression comprimée… !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s