La cuisinière d’Himmler – Franz-Olivier Gisbert

La Cuisinière d’Himmler – Franz-Olivier Gisbert – Folio (Gallimard)

Sincèrement de FOG, je n’attendais pas grand-chose. Je tentais une expérience de lecture. Je n’aime pas trop le dandy médiatique qui donne son avis sur tout et n’importe quoi, après un passage chez le coiffeur de BHL, et qui vient aux « Grosses têtes » sans une once d’humour, mais en riant bêtement aux blagues du patron.

Figurez-vous que j’ai bien aimé ce bouquin. Pour une simple raison, FOG sait raconter une histoire et c’est tout ce que je lui demande. C’est imaginatif, drôle, émouvant, grotesque et assumé. Il est toutefois regrettable que l’auteur juge bon de régler quelques comptes littéraires et politiques dans la dernière partie de son roman. C’est plutôt hors-sujet, et surtout, le lecteur que je suis ne veux pas lire des méchancetés déguisées sur Sartre, Gide ou Guitry notamment. Autant écrire un bouquin dans lequel l’auteur déversera son fiel sans prendre son lectorat en otage. Il n’en demeure pas moins que les trois-quarts du livre sont assez délectables. J’irai même jusqu’à en lire un autre, pour voir.

Déjà lu du même auteur : queutchi.

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

3 commentaires sur “La cuisinière d’Himmler – Franz-Olivier Gisbert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s