Le monstre du lac Frome – Arthur Upfield

Le Monstre du lac Frome – Arthur Upfield – 10/18

Savez-vous pourquoi les Australiens ne s’intéressent pas du tout à leur arbre généalogique ? Parce qu’ils descendent tous de criminels et de prostituées exilés de force sur l’île, par la couronne britannique, essentiellement au 18è siècle. Maintenant que je me suis fâché avec tout mon lectorat australien, passons au bouquin d’Upfield.

Monsieur Jean-Jacques Zylberstein fait un travail formidable au sein des éditions 10/18. Il découvre et publie de nombreuses pépites issues de tous les pays du monde, dans la collection  » Grands détectives ».

Arthur Upfield situe son action dans le bush australien. Son détective, Napoléon Bonaparte (avouez qu’il faut oser) est un sang mêlé spécialiste des affaires délicates dans la communauté aborigène. Upfield n’est pas un adepte des pavés de 500 pages, son roman est très court. Il réussit, cependant, le prodige de donner l’impression qu’il est beaucoup plus long. Pas ennuyeux non, long. En réalité, il ne se passe quasiment rien. Napoléon Bonaparte se fait engager en tant que réparateur de clôtures pour se plonger dans le monde des réparateurs de clôtures. Il faut préciser que les Australiens ont un problème avec les aliénés. Ils ne parviennent pas à freiner leur prolifération et les parquent dans d’immenses territoires entourés de clôtures afin qu’ils ne viennent pas manger les moutons. Car les fous australiens mangent du mouton. Curieux pays, vraiment. Le lexique policé n’est pas trop à l’ordre du jour étant donné que l’auteur utilise le terme « dingos » pour qualifier les déficients mentaux.

Lire un Upfield, c’est bien, en lire plusieurs ressemblerait à une forme de masochisme de « dingo ».

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

4 commentaires sur “Le monstre du lac Frome – Arthur Upfield

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s