Un sentiment de « déjà vu »

(merci à Patrick Blanchon pour m’avoir donné l’idée de ce article)

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Comme moi, je suppose que vous êtes nombreux à avoir vécu cette expérience assez déstabilisante de « déjà vu/vécu ». J’avoue que cela ne m’est pas arrivé depuis très longtemps, mais jeune homme, j’ai connu ce sentiment une paire de fois. Je me souviens avec une netteté remarquable de l’un de ces moments.

J’ai une vingtaine d’années, je suis étudiant à Brest. Je rentre chez moi, un soir de bruine, à pieds. En passant sous un réverbère au halo orange, je me fige quelques secondes en ayant l’étrange impression d’avoir déjà vécu ce moment. Or, je ne l’ai jamais vécu. Du moins, dans ma vie actuelle.

Pour apporter un éclairage scientifique à ce phénomène, j’ai décidé d’interviewer une sommité en la matière, le professeur Bourlemou, docteur honoris causa de l’université de Perpète-the-Bears (Iowa).

Moi : –  » Professeur Bourlemou bonjour. Merci de me recevoir dans le cadre de…

Professeur : – Vous êtes ?

Moi : – Jourd’hu, célèbre blogueur français. J’ai presque 200 abonnés qui…

Professeur : – Ah oui, le gugusse… Vous avez fait le virement ?

Moi : – Le compte aux îles Caïmans ? Oui oui, c’est fait.

Professeur : – Bon très bien. Vous avez sept minutes. Première question.

Moi : – Vos êtes le spécialiste mondial de la notion de « déjà vu/vécu », pouvez-vous nous expliquer ce phénomène ?

Professeur : – Oui.

Moi : – …

Professeur : – …

Moi : – Et ?

Professeur : – Ah, vous voulez que je développe ?

Moi : – Pour le prix exigé, oui, j’apprécierais.

Professeur : – Bien. Ce que vous appelez vulgairement, l’impression de « déjà vu/vécu » s’appelle en réalité la « réminiscence électrique céphalaire du cortex cérébro-spinal corollaire métaphysico-dans le cul la balayette ». Voilà, au revoir jeune homme. Vous pouvez passer à la comptabilité pour recevoir votre reçu fiscal. »

Reconnaissez que l’explication est claire.

Pour tout vous dire, j’ai moi-même ma petite théorie.

Je pense que ces manifestations mystérieuses sont des dysfonctionnements de notre mémoire antérieure. Autrement dit, une preuve que nous nous réincarnons. En nous-mêmes. Nous vivons indéfiniment la même vie. Un peu comme dans le film « Un jour sans fin ». Lorsque nous mourons, nous recommençons tout à zéro exactement de la même manière, sans avoir aucun souvenir de notre existence précédente. Ou presque.

Si je peux aider.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

Publicité

10 commentaires sur “Un sentiment de « déjà vu »

  1. [… Lorsque nous mourons, nous recommençons tout à zéro exactement de la même manière, sans avoir aucun souvenir de notre existence précédente. Ou presque…. ] Je me souviens avoir fait un billet (fantaisiste, of course !) sur le sujet, et cet éternel recommencement c’était « le cercle vicieux ». je vais tenter de le retrouver et de le récrire car même si ça ne se voit pas à l’oeil nu, j’ai vaguement progressé avec les virgules.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s