Des mots graphiés

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Nous sommes très nombreux sur la planète. Trop. Je ne vérifie jamais ce que je raconte, mais il me semble que nous serons 9 milliards à l’horizon 2050. 9 milliards qui voudront manger, au moins une fois par jour ce qui est raisonnable, qui voudront se laver, au moins une fois par semaine, ce qui est un peu juste tout de même, qui voudront consommer, à peu près tout le temps, ce qui va poser un problème.

Je vous ai déjà cassé les pieds avec la théorie de monsieur Stephen Hawking. Petit rappel. Quelques temps avant sa mort, en mars 2018, Hawking s’apprêtait à publier un texte dans lequel il annonçait la fin du monde pour l’année 2600, dans le meilleur des cas. On peut dire ce que l’on veut du scientifique, mais il n’était ni farfelu ni complotiste. Sa théorie se base sur une opposition démographie/consommation.

Vu que tout le monde s’en fout, j’ai décidé qu’il était temps que quelqu’un poursuive le combat à la mémoire de monsieur Hawking, et pour le bien de l’humanité. Fort de mes 210 abonnés sur WordPress, je pense être le mieux placé pour endosser cette responsabilité.

En conséquence, j’ai dressé une liste des cinq attitudes à adopter pour sauver la planète. Je vous demande, lectorat adoré, de les suivre à la lettre, et de diffuser largement autour de vous. En vous remerciant.

1- Cessez de faire des enfants. Au moins passé un certain âge. Mettons soixante-dix ans. Savez-vous que la Chine vient de légiférer afin de pousser les jeunes couples à engendrer le plus possible, car ils se sont rendus compte qu’ils allaient rencontrer un gros problème avec la pension des retraités. La Chine se remet à procréer ! Déjà, voilà une dizaine d’années, la loi de l’enfant unique était abolie, et la population chinoise augmentait de 200 millions en une seconde. Les paysans n’avaient plus à cacher leurs multiples rejetons.

2- Cessez de manger trois fois par jour. Un petit-déjeuner consistant doit vous permettre de tenir une journée entière. Si vous avez faim, dormez. Qui dort dîne. De plus, manger produit des déchets. Si vous mangez les fanes de radis, les pots de yaourt, le gras du jambon et quelques feuilles mortes, vous aurez droit au déjeuner dominical.

3- Cessez de boire de l’eau. Bientôt, il n’y en aura plus. Savez-vous que seules les pluies d’hiver sont bénéfiques pour les nappes phréatiques. En effet, les averses de printemps sont avalées par les plantes en quête de tout plein de trucs pour croître. Buvez des fruits pressés, ainsi vous récupérerez une partie de l’eau volée par ces saletés de plantes. Evitez tout de même le jus de prunelles, c’est un peu détonnant pour les intestins.

4- Cessez de respirer. Au moins une fois sur deux pour commencer. Ainsi vous ne gâcherez pas l’oxygène, relâcherez moins de gaz carbonique et vous éviterez, en même temps, d’inhaler tout un tas de cochonneries qui nuisent à votre santé. Si vous réfléchissez bien, c’est tout bénéfice. Une dérogation sera délivrée aux asthmatiques.

5- Cessez de râler. De toutes façons vous n’y pouvez rien. Sauf énormes progrès de la science dans les jours à venir, nous serons tous morts avant la fin du monde. En revanche vos arrières x 20 petits-enfants risquent d’avoir un peu chaud aux fesses.

Voilà, je suis sûr que Stephen est fier de moi.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

19 commentaires sur “Des mots graphiés

  1. Cette semaine
    j’ai vu passer une alerte nationale sur le web, s’inquiétant de la baisse du taux de natalité en France…malgré le bobard qui circule à longueur de temps, j’ai osé me réjouir.
    N-L

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s