Métempsychose

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Je m’interroge souvent sur la possibilité d’une vie après la mort, étant convaincu que de vie avant la mort, il n’en est point. Mes réflexions personnelles se heurtant à un mur, j’ai décidé de demander de l’aide à un professionnel qui, par une coïncidence comme je les aime, venait de déposer un élégant flyer dans ma boite aux factures. « Mamadou Le Gonnidec », voilà un nom qui inspire la confiance et qui sent bon la connaissance de son sujet. « Voyan estralucide – Peu faire revenir l’ètre aimer – Parles avec les mort ». Certes, Mamadou ne semble pas copain avec Bescherelle, mais est-ce ce qu’on lui demande ?

J’ai appelé le 06 de Mamadou. Il a été très aimable et m’a confirmé qu’il pouvait m’aider. Comme je lui précisais que j’aimerais connaître le détail de mes vies antérieures, il s’enflamma et m’expliqua que cela tombait bien car c’était justement sa spécialité que, par étourderie, il avait omis de précisé sur son flyer. Puis nos échangeâmes sur les modalités de paiement. Il me proposa dix euros par vie retrouvée. J’ai estimé ce prix honnête.

Il m’a débusqué 447 vies antérieures. J’ai liquidé mon PEL (en liquide, Mamadou en homme sage préfère ne pas laisser de traces) et je me suis rendu chez lui. Mamadou habite une caravane vintage située dans un terrain vague à côté de la déchèterie. Aménagement spartiate, ronron de la voie expresse, voisinage animalier, tout est réuni pour lui permettre de travailler sa concentration et ses connexions avec l’au-delà.

J’avoue que j’ai été un peu déçu. Sur les 447 vies (dont 201 femmes), dans 441 d’entre elles, je suis mort avant vingt-cinq ans. 183 fois en bas-âge, 152 fois de faim ou de maladie, 103 fois à la guerre, et seulement trois petits accidents dont, tout de même, écrasé par le char du neveu de la belle-sœur du concierge de Ramsès III.

Mamadou gardait le meilleur pour la fin. Six vies exceptionnelles. Six destins hors du commun.

  • Femme de chef de clan chez Neandertal, morte à 34 ans, un record, d’un rhume des foins.
  • Légionnaire dans la garde prétorienne de Julius Caius Caesar. Mort au siège de Gergovie, empalé par le glaive d’Agécanonix.
  • Marin à bord de la Pinta. Préparé avec des petits oignons et de la ciboulette par des autochtones affamés.
  • Grognard de réserve à Austerlitz. Mort en nettoyant son fusil.
  • Andrée-Anne Babelay, jeune fille insouciante séduite et assassinée par un homme d’âge mûr en 1917.
  • Spectateur lors des 24 heures du Mans 1955, tribune principale, la roue avant gauche d’une Porsche en plein dans la gueule. Rideau.

Mamadou Le Gonidec est vraiment un cador. Si vous l’appelez de ma part, il vous fera un prix.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

Publicité

2 commentaires sur “Métempsychose

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s