Pardonnez nos offenses – Romain Sardou

Pardonnez nos offenses – Romain Sardou – XO éditions

Je n’étais pas très enclin à me lancer dans la lecture de ce roman. Pourtant, j’aime beaucoup le père (« Mon vieux », « La tendresse », « Faut pas pleurer comme ça », que de belles chansons !). Le sujet me rebutait un peu. Encore un roman médiéviste traitant de religion, me disais-je dans mon coin.

J’avais tort. En partie.

Romain Sardou a sans doute été un bon élève (mais dans laquelle des deux écoles ? mystère). En tout cas, dans la première partie de sa scolarité (son Bac G, sans doute). Le premier tiers du roman est la définition exacte du terme « laborieux ». Monsieur Sardou a dû passer des mois à peser chacun des mots des cent premières pages. Il utilise un lexique désuet, voire totalement disparu du dictionnaire. C’est assez fascinant, je dois le reconnaître. Ce qui l’est encore plus (fascinant), c’est que vers la moitié de l’histoire, l’auteur laisse complètement tomber cette quête du mot juste. Il se met à écrire « normalement » oubliant son postulat lexical.

L’histoire est assez intéressante et digne d’un roman. Toutefois, monsieur Sardou se complique la tâche et finit par perdre (un peu) son lecteur lambda dans une explication tarabiscotée de mauvais aloi. Demeure une lecture plutôt récréative, simple et pas une perte de temps. J’apporte un bémol à la légère ingérence fantastique. Selon moi, elle dessert l’intrigue.

Sinon, quelqu’un a des nouvelles de Ernest Salgrenn. Est-il en voyage aux lacs du Connemara ? A moins qu’il fasse la java à Broadway, en chantant, chez les Ricains avec un chanteur de jazz ? En tout cas, j’espère qu’il ne souffre pas de la maladie d’amour, en effet, il pourrait avoir rencontré une fille aux yeux clairs, Marie-Jeanne peut-être, dans les bals populaires. Bon, je m’inquiète un peu tout de même.

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

4 commentaires sur “Pardonnez nos offenses – Romain Sardou

  1. Bonjour, un beau billet qui me donne envie de lire ce livre, Non pas de nouvelles d’Ernest, et pas de nouvelles bonnes nouvelles, alors je ne m’inquiète pas surtout s’il s’avère qu’il fait la Java à Broadway bien que je le vois plutôt en balade romantlque sur les bords du lac du Connemara, va savoir… Bon après-midi Amicalement MTH

    Aimé par 2 personnes

  2. Drôle de billet. J’aime votre ironie. Je n’ai toujours pas réussi à m’accrocher au style de Romain Sardou. J’ai essayé de lire ses contes de Noël mais cela m’a ennuyé. Je ne sais pas si je lirai ce roman. Je ne suis pas trop fan de cette époque qui me terrifie. Je préfère le XIX ème siècle. Va savoir. 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s