Andy avait raison

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Un quart d’heure de célébrité. Même cinq minutes. Même trente secondes.

J’ai l’impression que bon nombre de mes contemporains ne rêvent que de cela. Être connus. Pas forcément sur la longueur, c’est bien trop fatigant (ou fatiguant, je ne comprends rien à la règle). Faire le buzz comme disent les djeun’s (qui ne disent pas djeun’s). Une sorte d’exploit dont tout le monde va parler pendant quinze jours avant de passer à autre chose.

Un type donne une baffe au président de la république. Bon, il n’y a pas mort d’homme. Juste humiliation et gain de points dans les sondages. Mais, à part foutre sa vie en l’air, quel intérêt ? Être toute sa vie, l’homme qui a frappé Macron ? Belle ambition. Je crois que le gifleur a pris de la prison ferme. Certes, il purgera sa peine chez lui, un bracelet à la cheville, mais le jeu en valait-il la chandelle ?

Une femme profite du service public pour faire passer un message. Ce faisant, elle met en péril l’intégrité physique de cyclistes lancés à grande vitesse. Madame cherchait à dire un truc à quelqu’un, par le biais de la télévision ! A l’époque du numérique et des forfaits illimités ! En plus d’être inconsciente, elle est stupide.

Bien, suivant.

On peut tout imaginer vu les décérébrés en libre circulation. Pour vous dire la vérité, je suis même plutôt surpris que nous n’ayons rien vécu de pire (je ne parle pas du fanatisme religieux et des attentats). Vous souvenez-vous de ce jeune homme qui tira sur Ronald Reagan juste pour épater Jodie Foster ? Sauf erreur de ma part, il ne revendiquait rien de politique ou de religieux.

Je ne suis pas une oie blanche, il m’est arrivé de voir des vidéos insupportables de bêtise voire de méchanceté, de violence gratuite par exemple. Cette « mode » d’il y a quelques années qui consistait à frapper quelqu’un au hasard, dans la rue, par derrière, au risque de causer de graves dommages voir de tuer. Tout en filmant bien sûr, et en balançant le résultat sur les réseaux sociaux. Ces garçons (et quelques filles aussi) ne se rendaient pas compte de la dangerosité de leurs actes. Tout ce qu’ils voulaient, c’était récolter des « like ». C’était des lâches incapables d’affronter leur proie, fut-ce un vieillard ou une jeune femme, de face.

Quel monde de crétins ! Après vous vous étonnez que je veuille vivre dans un chalet alpin, au milieu d’une zone blanche, à vingt kilomètre du premier voisin, avec des poules, Swimming et Liver et un labrador chocolat, Billy. Et deux chattes, bien entendu.

Bon, je ne vous sens pas très réceptifs.

Comme la société réelle me désespère, je vais essayer d’être plus rigolo, à l’avenir. Essayer, j’ai dit.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

7 commentaires sur “Andy avait raison

  1. Oh je ne sais pas si Andy (W.) avait raison, parce qu’il a dit des conneries comme tout le monde (notamment sur le fameux quart d’heure de popularité qui serait une pure invention en définitive car il n’aurait jamais dit cela…), mais que l’on se rassure cette bonne vieille terre n’est pas peuplée que d’imbéciles égocentrés (il y en a énormément c’est vrai…), très bonne journée

    J’aime

      1. Oui, quand vous voulez paraître intelligent ou alors que vous n’avez pas d’arguments valables pour soutenir vos propos, il vous suffit de citer Einstein. Le pauvre, s’il avait prononcé seulement le dixième du quart du huitième des propos qui lui sont attribués, il n’aurait jamais trouvé le temps de développer sa théorie de la relativité, ni même la bombe atomique, ce charmant petit gadget qui permit à des aviateurs américains d’aller aux champignons au Japon.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s