Kids united

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je continue sur ma lancée.

Hier, je vous ai conté, au coin du feu, en cet août frisquet, mon ressenti à l’égard des petits d’hommes et, par conséquent, une des raisons pour lesquelles, je ne serai jamais père.

Toutefois, je ne vous ai pas tout dit.

J’avoue que l’environnement dans lequel nous évoluons ne m’incite pas à me reproduire. C’est vrai, j’ai tendance à voir tout en noir, ou au moins en gris foncé, c’est pourquoi j’envisage un avenir assez sombre pour les enfants qui naissent aujourd’hui.

Notre planète souffre. Je pense même qu’elle agonise. Mais elle est costaude, elle survivra jusqu’à l’explosion du soleil dans 50 millions (ou milliards, je ne sais plus) d’années. Sauf si monsieur Hawking avait raison (cf article « 2600 »)… Imaginons qu’il s’est trompé. Le processus de dérèglement climatique est inéluctable. Jamais les pays dits émergeants n’accepteront de se priver de ce qu’ils attendent depuis des décennies. Alors, en effet, il est important de ne pas laisser couler l’eau lorsque l’on se brosse les dents. Il est primordial de trier ses déchets. Il est vital de préserver notre atmosphère. I tutti quanti. Seulement, allez dire cela aux Chinois, aux Indiens, aux Indonésiens, aux Nigérians, aux Brésiliens, aux Africains du Sud, ils vous riront au nez. Nous avons connu la prospérité des trente glorieuses au moment où ces peuples mouraient de faim sous le joug de tyrans sans scrupules. A eux, aujourd’hui de jouir des bienfaits de la civilisation, et tant pis pour l’environnement. Les bébés de 2021 devront vivre, d’ici cinquante ans, avec quelques degrés en plus, avec l’afflux des déplacés climatiques, avec la guerre de l’eau potable. La vie risque d’être difficile.

Toutefois, je crois que la jeunesse n’est pas stupide, elle cherchera des solutions. L’énigme c’est de savoir si elle les trouvera.

Si je centre mon propos sur ce qu’on appelle l’occident, et particulièrement l’Europe de l’ouest, je pense qu’un péril plus important que le climat, rode.

Je sais que ce que je vais écrire est souvent considéré comme appartenant à des théories extrêmes, fascistes, disons-le. Je suis totalement apolitique et n’épouse aucun programme, croyez-le ou non.

Je suis persuadé que le christianisme vit ses dernières décennies, et je m’en réjouis. En revanche, l’histoire a prouvé que les êtres humains ne peuvent survivre sans adhérer à un dogme. La place sera encore chaude et propice à la germination d’une nouvelle religion. C’est désespérant, cependant je suis convaincu que l’islam s’installera durablement. 400 ou 500 ans. En gros, sa différence d’âge avec le christianisme. Modéré ou intégriste, peu importe, le résultat sera le même. Curieusement, il est très rarement question de christianisme modéré ou intégriste. Peut-être tout simplement parce que la différence n’existe pas. La volonté des détenteurs d’un dogme religieux est l’expansionnisme, c’est logique. L’islam ne fait que reproduire ce que toutes les autres religions ont fait jadis.

Enfin, il me semble que vos petits-enfants seront confrontés à un choix dont les prémices apparaissent déjà. La micro-technologie dirigera de plus en plus les faits et gestes des humains. Je ne crois même pas faire preuve de mauvaise foi sur ce point. La puce sous la peau, avec des masses d’informations sur votre identité certes, mais aussi sur votre santé, est pour demain. Pourquoi pas ? Ce n’est pas la puce le problème, c’est celui qui l’injecte.

Je ne suis qu’un vieux con réactionnaire, mais au moins je suis lucide. Tout au fond de moi, bien caché, je ne crois pas ce que j’écris. Les gamins d’aujourd’hui seront des femmes et des hommes responsables qui feront tout pour que leurs propres enfants accostent sur le quai du 22è siècle sans crainte, mais avec prudence. Si seulement les futures générations parvenaient à s’affranchir des dogmes parasites afin de tendre une main ouverte qui ne dissimulerait aucun piège à l’égard de son prochain.

Bon, j’arrête là sinon je vais me prendre pour un gourou. Et je vais cesser de vous souler avec mes marottes. Demain, je vous raconterai comment les manchots empereurs vont coloniser la planète Mars puisque les ours blancs vont occuper Brest, le plus bel endroit de la Terre.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

11 commentaires sur “Kids united

  1. après, à mon avis ( oui, les avis c’est comme le cul, tout le monde en a un et personne le montre forcément) tant qu’il y aura des différences (qu’elle soit, religieuse, politique, raciale, de classe sociale, etc….) on ne pourra avancer sincèrement vers un but commun. Beaucoup perdent leur temps à améliorer leur vie alors que d’autres n’en ont rien à faire.
    Si et je dis bien si (utopie absolue) il n’existait qu’un seul et unique « État » le monde avancerait mieux (pas sur avant de l’avoir vu) sur les problèmes qu’il cause d’eux-mêmes…
    Voilà, j’espère ne pas être trop hors sujet et avoir été clair. Bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Pour qu’il n’y ait pas de : différences entre les gens ( religion, race, classe sociale et tout le toutim ) il ne faudrait plus qu’1 seule personne sur terre et le problème serait réglé car à partir de 2, il y a déjà des différences, des problèmes, etc. bref ! Si Dieu a fait du monde pour pouvoir s’amuser un peu, c’est donc bien que seul, ben… il s’ennuyait !

    J’aime

  3. Ben tu sais quoi ? Je suis tout à fait d’accord avec toi…
    C’est le bordel et les seuls peuples au fait de l’état de notre habitat sont ceux que nous voyons comme des sauvages. D’ailleurs, certains ont pour mission de « sauver leurs âmes ». Conneries !!!
    Ils ont beaucoup à nous apprendre.
    Côté technologies, pfff. Ça commence à vraiment me souler que les gamers et autres n’aient aucune étincelle pour comprendre que polluer en Chine ou en Afrique reste de toute façon un environnement détruit.
    Bon, y a un mec qui m’a énervée dès le petit déjeuner 😉 avec sa technologie qui sauvera le monde.
    Ben je suis partie toute la journée dans les bois à cheval sans aucun technologie. Et je n’avais vraiment pas envie de rentrer.
    Pas de chance, j’ai des rendez-vous professionnels ce weekend.
    Haut les cœurs.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s