Ploucland

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Actuellement, au pays sans nom, la France est raillée. Autrement dit, les Ricains se foutent de notre poire. La raison ? Ils estiment que nos dirigeants font un caprice et se roulent par terre comme un enfant capricieux parce qu’ils ont perdu le « contrat du siècle ». Et ce n’est pas totalement faux.

Ce qui est un peu plus ennuyeux, ce sont les arguments qu’avancent Biden et son administration pour justifier d’avoir soufflé le contrat aux « fromages qui puent ». Outre le fait qu’ils sont les maîtres du monde bien entendu.

Selon eux notre technologie sous-marine est obsolète. Notamment en matière de propulsion. Les « massacreurs de population indigène » affirment que les moteurs des sous-marins français fonctionnent au diesel.

Bon, et alors ?

Que je sache, le diesel est toujours le carburant le plus économique non ? Certes, les véhicules distillant du diesel dans leurs rouages voient leur aire de déplacement réduit par les mairies écolos. Impossible donc de garer son sous-marin dans une rue de Grenoble avant d’aller se taper une raclette dans un petit bistrot sympathique.

Il faut reconnaitre que les véhicules US sont nettement supérieurs à tous les autres sur la planète. Et pourquoi ? Parce qu’ils sont livrés avec des porte-gobelets. Et ça, c’est le progrès. D’ailleurs, l’US Navy se vante de posséder des sous-marins équipés, en série, non seulement de porte-gobelets, mais également de boites automatiques, de périscopes en ronce de noyer, de caméras de recul, de torpilles estampillées Coca-Cola, d’aide au stationnement, de couchettes XXL, de marchepieds, et de solutions de paiement en quatre fois avec beaucoup de frais.

Pour les Ricains, les Français sont des ploucs incapables de construire des véhicules dignes de ce nom. Admettons. Toutefois, ils oublient un peu vite le fleuron de notre Marine Nationale. Le « Charles de Gaulle ». Pas le bonhomme qui leur a cassé les pieds en 44, non le porte-avions. Vous vous souvenez des débuts du « Charles de Gaulle » ? C’était épique. Une fois qu’ils ont brisé la bouteille de champagne sur la coque, au risque de la percer, le navire a fait des ronds dans la Méditerranée. Les hélices étaient trop petites… Ouais, je vois ce que vous voulez dire… On est loin du Nebraska ou du Nimitz. Quoique. Le Nebraska a été coulé à Pearl-Harbour et le Nimitz coule une retraite méritée sur le sable d’une plage du sud de l’Inde. Au moins, le « Charles de Gaulle » navigue toujours. C’est le cas non ?

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

2 commentaires sur “Ploucland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s