Seul

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Pour une frange non négligeable de la population, je suis quelqu’un de louche. C’est civilisationnel. J’ai 55 ans, pas d’enfant, pas de liaison actuelle et même pas de liaison plus ancienne ayant dépassé dix mois. Je suis retourné vivre chez ma mère (même si je ne la vois pas souvent car cette chère femme possède deux maisons) à 50 ans. Je n’ai pas d’amis (le dernier est mort en mars 2021) et très peu de relations sociales.

Autrement dit, je suis un vieil ours célibataire.

Et le célibat, c’est louche.

On discute dans mon dos (oui, en plus je suis paranoïaque). Mon profil interroge. Pourquoi est-il seul ? Il n’est pas trop con, il n’est pas trop moche, il est plutôt bien élevé, il a douze points sur son permis de conduire, il aime les endives au jambon, bref, un mec relativement normal. Mais non. Il est louche ce mec-là. Il doit être homo. Ou dépressif. Ou schizophrène. Ou psychopathe.

Alors non. Je ne suis pas homosexuel et si je l’étais je le vivrais ouvertement. Je ne suis pas dépressif ou alors si, mais depuis 55 ans. Je ne suis pas schizophrène même si je parle souvent tout seul, vu que je suis souvent tout seul et que je dois entrainer ma voix pour ne pas être confondu avec Dark Vador lorsque je commande une baguette. Je ne suis pas psychopathe, pas encore.

J’ai une formule qui explique mon célibat éternel. Je ne me suis jamais trouvé au bon endroit au bon moment. Sauf quand j’étais très jeune, mais alors j’étais trop stupide, et un peu aveugle aussi. Ou l’inverse. Un autre truc aussi. Je n’ai jamais compris comment il était possible de dormir lorsque l’on partage son lit. Sauf avec un chat, éventuellement. Ou un nounours.

Il ne faut pas juger les célibataires. Croyez-moi, nous le faisons très bien tout seul. Vivre seul est une forme de cercle vicieux. La solitude appelle la solitude. La solitude est un confort, sauf si elle est imposée. Souvent, je regarde les couples autour de moi. Dans ceux de ma génération, j’en connais assez peu à avoir vaincu la routine. Les séparations me rassurent, d’une certaine manière. C’est vertigineux pour moi d’imaginer que j’aurais pu être père entre vingt-cinq et trente ans. Mon enfant, l’aîné, aurait entre vingt-cinq et trente ans. Je pourrais même être grand-père. J’ai la tête qui tourne. Je ne sais même pas si je dois me réjouir de ce constat ou en pleurer.

Récemment, je me suis posé une question. Devrais-je essayer d’aller à l’encontre de ma nature ? Devrais-je chercher à rencontrer une compagne pour m’aider (et l’aider) à affronter les vieux jours qui pointent le bout de leur perfusion ?

De toute façon, je suis incapable de rencontrer quelqu’un. Je ne sais même pas comment il faut faire. Les clubs de bridge, de dominos, de pétanque, de tricot ? Je les fuis. Les associations ? Figurez-vous qu’en ma qualité de chômeur, je n’ai pas le droit de m’investir dans la vie associative. Il reste le hasard, puisqu’il fait bien les choses, il paraît. Je ne l’ai jamais croisé.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

13 commentaires sur “Seul

  1. Je ne suis pas célibataire et j’ai la fâcheuse tendance de tabasser, à grands renforts de coups de pied, tous ceux qui s’approchent de ma couette. La solution pour dormir à deux est simple – et manque totalement de romantisme : deux matelas, deux couettes et un amoncellement de coussins. Là, dormir à deux est envisageable ! 😂

    Aimé par 1 personne

      1. Parce que quand j’ai lu le paragraphe qui commence « On discute dans mon dos », c’est une histoire complètement familière. Je n’ai que 44 ans, et j’ai une fille unique, sinon j’aurais pu écrire presque tout ce post moi-même.

        Aimé par 1 personne

  2. mais punaise, 55 ans, votre vie ne fait que commencer ! et c’est parfois en achetant le pain que l’on peut rencontrer le regard qui vous fera chavirer, alors, célibataire, oui et sans problème si vous le vivez bien et fi du regard des autres

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s