Mes aïeux !

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Récemment, je me suis rendu compte d’un truc.

Comment appeliez-vous vos grands-parents ?

Personnellement, je n’ai connu que mes grands-parents maternels. Côté géniteur, le père est mort en 1937, des suites des gazages de 17 selon la légende familiale. Je le suspecte d’avoir suivi sa propre posologie liquide, et comme la famille était négociante en vins et spiritueux, il avait tout ce qu’il voulait sous la main. Son épouse tiendra la boutique jusqu’en 1961, date de son décès, cinq ans avant ma naissance.

En revanche, j’ai beaucoup côtoyé mes grands-parents maternels. Jusqu’en 1988, pour lui, 2007 pour elle.

Lorsque j’étais minot, je les appelais pépé et mémé. Mais en réalité, ces dénominations leur étaient insupportables, donc, très tôt, j’usais des termes « grand-père » et « grand-mère ».

Mais au fond, ces deux mots ne sont-ils pas l’équivalent de « père » et « mère » ? Ces dénominations qui louchent du côté des familles snobs et qui sentent le vouvoiement intrafamilial ?

Papy et Mamy étaient totalement proscrits. Ils étaient très à la mode alors, mais, chez moi, ils faisaient trop « peuple », je crois.

Papig et mamig (« petit père » et « petite mère » dans un breton approximatif) n’étaient pas envisageable tant la bretonitude n’avait pas cours chez moi, et de toute façon n’était pas très à la mode avant les années 80. Alors qu’aujourd’hui, c’est très répandu.

Mon cousin par la fenêtre, Creusien d’origine (Creusinais ? Creuseur ?) se fait appeler « pépère » par ses petits-enfants. Au début, je trouvais cela ridicule. Finalement, dans la bouche d’un gamin, c’est mignon comme tout.

Je me demande comment mes petits-enfants m’appelleront. Bon, je vais déjà faire des enfants, après on verra. D’avance, je suis fatigué.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

16 commentaires sur “Mes aïeux !

  1. Petite fille, j’appelais mes grands-parents « Grand-papa et Grand-maman ». Simple et basique.
    Mon fils, lui, nomment ses grands-parents « Papy et Mamy ». Si un jour, je suis moi-même l’aïeul de quelqu’un, je vote pour qu’il ou elle m’appelle par mon prénom… 🙂 Mais bon, d’ici là…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s