Cartons

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me raconte.

Pour la première fois depuis un bout de temps, je n’ai pas publié d’article à 1H01 tapante. Un peu de fatigue, un peu mal fichu, et surtout mon cinquième déménagement de l’année.

Pas de panique, pour ceux qui, à tort, n’ont pas lu tous mes billets, si je me déplace cinq à six fois par an avec tout mon barda entassé dans ma voiture, je ne parcours qu’une grosse vingtaine de kilomètres pour rejoindre mon nouveau logement.

Je fonctionne à l’inverse du citoyen lambda (bien que je sois un citoyen lambda). En effet, ce matin, j’ai déposé mes valises dans une charmante maisonnette jouxtant une plage de sable blanc, et d’algues brunes un peu odorantes, alors que la plupart de mes voisins retraités, quittent les lieux pour passer l’hiver dans leur demeure principale, en ville, au contact de leur chauffage central. Je vais passer novembre et décembre dans une maison d’été. Avec tous les inconvénients qui vont avec, notamment lorsqu’il s’agit de chauffer une maison sans l’ombre d’un soupçon d’isolation. Certes, mon toit est situé sur la côte nord du Finistère, pas au-delà du cercle polaire arctique, mais je redoute tout de même les frimas de décembre. Si tout va bien, je devrais déménager à nouveau début janvier pour profiter pendant deux mois d’une magnifique cheminée et d’une chaudière en parfait état de marche.

Non, ne pleurez pas sur mon sort, c’est gênant. Si je suis dans cette situation, c’est que je l’ai bien voulu, et je suis loin, très loin, d’être le plus à plaindre.

Il est possible que je freine mon rythme de publications sur wordpress car mon éditeur me relance. Il tient à ce que je lui ponde une deuxième aventure d’Isidore Lune. Je vous en reparle demain. Pour l’instant, je dois retrouver cette saloperie de télécommande puis me résigner à gâcher mon après-midi pour brancher trois malheureux appareils. Saletés !

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

Publicité

4 commentaires sur “Cartons

  1. Je suis en plein cartons, je déménage ce week-end pour une charmante maison de lotissement et je quitte sans regret la maison mitoyenne avec 7 autres maisons, dans une ferme que j’habite depuis 3 ans. Fini de voir les voisins vivre, vive l’indépendance !

    J’aime

  2. Attention à vous, qu’on ne vous prenne pas pour le nouveau Xavier Dupont de Ligones : recherché dans toutes les librairies mais introuvable dans la Bretagne profonde !
    Surtout que les livres, ça pèse des tomes…
    Bonne journée !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s