Allo Ouine ? Ici Trouille

(la rédaction de Jourdhumeur décline toute responsabilité si un lecteur déclenche un avc en lisant le jeu de mots contenu dans le titre de ce brillant article ; elle a bien conscience de la longueur de la barbe de cette blagounette et présente ses excuses à son lectorat adoré ; quant à l’apeupresque sous-jacent, la rédaction précise que Ouine est un nom de famille, rare certes, mais existant, comme le prouve l’œuvre de monsieur Simenon ; en vous remerciant)

Le sachiez-vous ?

La fête d’Halloween trouve ses origines dans la culture celte.

En l’an de grâce 1012, Gweltaz Boicussec, ancêtre de Loïc Boicussec, inventeur de l’eau (cf un article dont j’ai oublié le titre), se creuse la tête pour nourrir sa famille, en cette période de grande famine. En effet, l’époque n’est pas à la rigolade gastronomique. Bien entendu, les arbre à kouign-amann existent déjà, mais les Bretons snobent cette nourriture trop riche pour des organismes habitués aux privations. Quant au kig-ha-farz, il faudra attendre 1942 pour que mes ancêtres inventent cette recette pour essayer d’empoisonner l’occupant.

Donc Gweltaz brainstorme avec lui-même pour alimenter ses enfants qui sont bien trop maigres pour passer eux-mêmes à la casserole. Il doit les engraisser avant d’envisager de les cuisiner. Les repas se composent uniquement de soupe au trichin qui fait cligner de l’œil.

Un jour qu’il se promène dans la campagne léonarde, Gweltaz tombe en admiration devant une plante à l’étrange couleur orange. Il décide de la rapporter à la maison afin de divertir ses enfants. Comme le dit l’adage bien connu « Enfant qui s’amuse point de nourriture n’use ». Aussitôt dit aussitôt fait. Mais comme la plante est trop lourde pour lui; il décide de l’évider en pratiquant trois incisions qui lui permettent d’extraire une pulpe assez peu ragoutante et de la jeter aux orties. Parvenu à sa misérable demeure, éreinté, Gweltaz dépose son fardeau sur le seuil, boit une pinte de chouchen et s’écroule sur son grabat pour une sieste bien méritée.

Un peu plus tard, son épouse Gwin rentre de la ville où elle vend ses charmes, sans grand succès, afin de récolter quelques piécettes pour améliorer le quotidien. En effet, le potage de piécettes est très en vogue au 11è siècle en basse-Bretagne, mais il faut reconnaitre que c’est assez peu nourrissant. Bref, Yuna a peur du noir, c’est pourquoi elle se balade toujours avec une chandelle. Seulement, jamais, ô grand jamais, elle n’entrera chez elle une flamme à la main, car, comme le dit l’adage populaire « flamme au foyer, appelle les pompiers ». Avisant l’étrange objet évidé, elle choisit de déposer sa bougie à l’intérieur d’icelui.

La nuit suivante, toute la famille est dévorée par des zombis en goguette attirés par la lueur émanant des incisions sur le fruit orange. Les villageois, émus, se réunissent pour organiser une veillée en l’honneur de Gweltaz et sa famille. Ils décideront de nommer la tragédie, la nuit de l’halo de Gwin.

Voilà voilà…

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

10 commentaires sur “Allo Ouine ? Ici Trouille

  1. Un arbre à kouign-amann 🤤, à chaque fois que vous l’évoquez dans vos magnifiques récits (authentiques, c’est sûr!) sur la Bretagne, je rêve d’en avoir un chez moi.
    Mais ici dans le Poitou, tout ce qu’on trouve ce sont des arbres à Broyer… quoi que plein de beurre également (y’a pas que le petit breton qui est pur beurre ), il leur manque du fondant !
    Bon comme d’habitude, les jeux de mots sont d’une qualité exceptionnelle dans ce billet (du jamais lu depuis mon dernier Asterix)…
    Belle journée

    Aimé par 1 personne

  2. Alors donc, j’imagine que si je vais dans un coffee shop breton je peux obtenir des graines de kouign-amannier…
    En tous cas déjà rien qu’avec ce texte j’en ai pour la matinée à planer c’est sur ! Merci pour ces textes qui font que la journée commence pas trop mal 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s