Le comité Tiziano – Iain Pears

Le comité Tiziano – Iain Pears – 10/18

J’apprécie beaucoup les romans de Iain Pears. Si vous ne connaissez pas, il s’agit d’enquêtes dans le monde de l’art et, particulièrement, la penture italienne du quattrocento et du cinquecento. Le couple occasionnel formé d’une inspectrice de police et d’un marchand d’art est très réussi, bien campé, et assez amusant.

Pears connait son sujet. Contrairement à celle de certains de ses collègues, son érudition n’est pas forcée. S’il passe du temps le nez dans les bouquins d’art, c’est par passion (il est historien de l’art, tout simplement). En lisant Pears, vous apprendrez beaucoup de choses sur l’art florentin sans avoir l’impression de vous faire gaver comme une oie avant Noël.

« Le comité Tiziano » ressemble à une œuvre de jeunesse. Le travail de quelqu’un qui cherche sa voie, mais qui promet déjà beaucoup. Si vous me faites confiance, ne commencez pas la découverte de Pears par celui-ci (ni par « La chute de John Stone », un peu trop indigeste), mais choisissez « L’affaire Raphaël » ou « L’affaire Bernini », vous m’en direz de nouvelles.

Si l’art vous rebute un peu, si vous n’êtes pas un rat de musée (à mon image), c’est une bien agréable façon d’évoluer chez Giotto, Titien ou Fra Angelico.

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

4 commentaires sur “Le comité Tiziano – Iain Pears

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s