Paperasse

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

A l’ère triomphante du numérique, je bénis la technologie qui me permet de gérer avec une grande efficacité l’intégralité des tracasseries administratives qui m’échoient comme à tout Français soucieux de participer à l’essor économique de son pays.

Nan, c’est faux.

C’est un bordel sans nom.

Pourtant, je possède une technique de rangement révolutionnaire. Il s’agit d’un grand sac en toile rêche fort bellement logoté aux couleurs de la Bretagne. Son unique compartiment sans chichis est parfaitement adapté à la réception des documents émanant des impôts, des assurances, de la banque et de toutes ces institutions dont nous sommes si friands.

Une fois par an, sauf urgence exceptionnelle, je vide mon sac par terre et je classe. Je jette tout ce qui ne me rappelle rien et tout ce qui est périmé (après avoir consulté un fascicule très pratique qui t’explique, en gros, qu’il faut tout conserver), donc, rien, ou presque. Pus je remets tout en vrac dans mon réceptacle.

Ce qui est un peu gênant avec mon procédé, c’est qu’il arrive souvent que je cherche un papier que j’ai déjà cherché l’année précédente, et il me faut autant de temps pour l’extraire de la pile qui, bien entendu, progresse d’une année sur l’autre.

Il faut bien avouer que notre administration a le chic pour se montrer particulièrement agaçante. En effet, chaque année, elle me demande de lui fournir les mêmes saloperies de papelards qui, dans mon esprit tortueux, n’existent pas réellement 364 jours par an.

Je rêve d’un monde sans papelards. Vous me direz que le numérique a créé ce monde. D’accord, je rêve, aussi, d’un monde sans numérique (avec juste wordpress, bien sûr).

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

13 commentaires sur “Paperasse

  1. Je vous conseille la méthode Marie Kondo. Si une lettre vous procure de la joie, gardez la avec vous… même sous votre oreiller pourquoi pas. Sinon poubelle ! Sa méthode n’est pas très au fait avec la législation en terme d’archivage mais elle est facile à retenir.

    Aimé par 2 personnes

  2. Je fais pareil, mais mois par mois. J’ai des réceptacles mensuels dans lesquels je jette au fur et à mesure ce qui arrive et mes tickets de caisse (pour tout simplifier, je suis indépendante-c’est-comme-ça-qu’on-dit-en-Chuisse). Du coup, une fois par année je m’assieds par terre, je fais des tas, et je leur mets des étiquettes. C’est plus facile pour retrouver les machins que les administrations tortueuses ne manquent pas de me réclamer après le renvoi de ma déclaration d’impôts.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai déménagé il y a trois ans. Parmi les cartons habituels, il y avait une boîte « bordel à classer ». Je m’en suis occupée il y a à peine deux mois… Note importante : je suis secrétaire ! Mais j’ai l’impression de faire des heures sup. quand je dois m’occuper de paperasse à la maison.

    Aimé par 1 personne

  4. Ahah je suis une maniaque du rangement de papier j’en reçois un, je le traite et le classe dans un classeur avec intercalaire par thème etc… et parfois au printemps je met le nez dedans et je jette tout ce qui peu l’être. Et je dois dire que je m’occupe des papiers de mon mec aussi, car lui c’est un peu le professionnel du « je verrais plus tard »… et le plus tard peut être très long !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s