Le dernier message – Nicolas Beuglet

Le dernier message – Nicolas Beuglet – Pocket (XO)

En lisant les cinquante premières pages, je me suis dit que monsieur Beuglet était un énième tâcheron du thriller facile, téléphoné, invraisemblable. J’ai même failli abandonné ma lecture.

J’avais tort.

Grand tort.

Si le début est un peu laborieux, la suite est passionnante. Une vraie réussite.

En réalité, le projet de Beuglet est très ambitieux. Son intrigue se base sur deux observations scientifiques déconcertantes (certes un peu difficiles à croire, mais démontrées à la fin du livre). Point de divulgation ici, mais je vous assure que vous serez scotchés à votre fauteuil (votre lit, votre canapé, votre table de cuisine, choisissez). Paradoxalement, c’est également un peu la faiblesse du roman. L’ambition d’ouvrir les yeux des lecteurs sur ces deux particularités de notre époque, c’est presque trop. Le livre est alors, soit un peu court, soit aurait mérité une suite.

La langue est limpide et l’auteur malin, très malin. Il distille au compte-gouttes un secret concernant son héroïne, sans donner la solution. Tout pour vous pousser à acheter les futures aventures de Grace Campbell.

Un immense coup de cœur. Précipitez-vous.

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

6 commentaires sur “Le dernier message – Nicolas Beuglet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s