La Dame de Monsoreau – Alexandre Dumas

La Dame de Monsoreau – Alexandre Dumas – Folio (Gallimard)

Pour la première fois de ma vie, je n’ai pas lu un livre, je l’ai écouté.

Après de longues et fastidieuses démarches numériques, j’ai dégoté un site, gratuit, qui propose quelques milliers d’oeuvres tombées dans le domaine public (d’après mes recherches dans la liste d’auteurs, seul Serge Brussolo n’est pas mort et a donné son accord pour que ses bouquins figurent sur ce site). Le chargement d’un roman de 900 pages, tel « La Dame de Monsoreau » prend trois bonnes heures (mais je suis en bout de ligne), cependant à cheval donné on ne regarde pas les dents.

La diction du monsieur qui prête sa voix est excellente, si ce n’est que ce citoyen d’outre Quiévrain, à l’instar de beaucoup de ses compatriotes, éprouve une certaine difficulté avec le son « ui » qu’il prononce « oui ». Quelques erreurs, notamment sur les noms propres, mais dans l’ensemble le résultat est de très bonne facture. La totalité de la lecture dure plus de 24 heures, par conséquent mes marches quotidiennes ont, largement, gagné en fantaisie.

« La Dame de Monsoreau » est la suite de « La Reine Margot » et précède le moins connu « Les 45 ». La plume de Dumas et ses acolytes est leste, précise et souvent facétieuse. D’aucuns leur reprochent des inexactitudes historiques, toutefois, cet opus vous en apprendra beaucoup sur Henri III et ses mignons. Dans celui-ci la trame dramatique est particulièrement réussie et les personnages secondaires, comme le moine Goranflo, fort truculents.

Je tiens Dumas et les siens pour les auteurs du plus grand roman de l’histoire de la littérature, « Le Comte de Monte-Cristo », et s’ils s’égarent parfois dans des histoires sans intérêt (surtout les romans courts bizarrement), la plupart du temps, je n’ai pas eu à me plaindre d’un manque de qualité.

L’idéal pour combattre les longues heures d’un crépuscule automnal annonçant l’inéluctable hiver de la vie.

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

5 commentaires sur “La Dame de Monsoreau – Alexandre Dumas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s