E.T.

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Je possède un téléphone mobile Samsung, 15 ans d’âge, belle robe, longueur en bouche, un peu tanique, rien de grave. Toutefois, à l’ère du tout numérique et de l’obsolescence programmée, mon mobile dérange. SFR (les moins chers sur le marché, dans la gamme que je cherchais voici quatre ans, mais qui couvrent beaucoup mieux le sud du Tadjikistan que la France métropolitaine) me fait remarquer, depuis quelques mois, qu’il serait temps de penser à m’équiper d’un appareil hors de prix qui fait raclette, zumba et tire-bouchons car, selon les « voyageurs » de la marque (c’est ma grand-mère qui disait « voyageurs » pour les VRP, qu’on ne dit plus non plus je crois, mais que dit-on ? Les escrocs ?), mon téléphone obsolète ne remplit pas les conditions d’un bon engin des années 20. Et en plus, ils font de formidables promotions sur le dernier **** (mettez ce que vous voulez à la place des étoiles, je m’en tape) pour la somme dérisoire de 90 euros. Sachant que je ne me rendrai même pas compte du débit sur mon compte puisqu’ils me proposent une formule avec retrait de cinq euros par mois sur ma facture SFR, pendant dix-huit mois, et ce, si je souscris un nouvel abonnement de trente-six mois avec résiliation possible dans la mesure où j’appelle pile dix-huit jours avant l’échéance, à 04H57 si ledit jour tombe un mardi pluvieux et que la vitesse du vent dans les barreaux de chaises ne dépasse pas les 5,7 nœuds par heure, dans le sud du Tadjikistan.

« Je ne m’en rendrai pas compte ». J’ai l’impression qu’ils me prennent pour un faisan de l’année.

Je ne réponds jamais au téléphone entre midi et quatorze heures (assez peu aux autres horaires) (les membres de ma famille sont prévenus qu’il ne faut pas décéder à l’heure du déjeuner en faisant une fausse route ou en mangeant des amanites phalloïdes pas fraîches) car j’en ai par dessus la tête de discuter avec des escrocs (l’autre jour, mauvais réflexe, j’ai décroché ; une dame à l’accent indéfini me demanda mon numéro de sécu afin de procéder à une mise à niveau de mes droits à « toux grasse » qui rendit son propos inintelligible ; je lui ai dit « 36 15 » et « bonne journée Svetlana »), mais chez SFR, ce sont des petits futés. Ils appellent après 19 heures. Certes, je pourrais rejeter l’appel car je ne reconnais pas le numéro, mais je n’ai plus celui de tata Simone qui frôle le siècle et qui ne devrait plus tarder à m’annoncer que son fils de 76 ans a cassé sa pipe.

Je vous l’ai déjà dit, mais je radote, j’aimerais me passer de mobile. Seulement, c’est impossible lorsque l’on vit seul, isolé et que l’on n’a pas envie d’être mangé par les cloportes après son décès. Quoique. Ils sont plutôt sympas et pas emmerdants les cloportes. Un peu envahissants juste. Et puis ma mère ne veut pas. L’administration non plus.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

7 commentaires sur “E.T.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s