Série(ci)culture

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Je ne suis pas sérievore, loin de là. Même pas sériephile.

En vingt-cinq ans, j’ai dû visionner l’intégralité d’une dizaine de séries, et en commencer une vingtaine d’autres. Je ‘ai vu aucun épisode de « Desperate housewives », ni de « Game of thrones », ni des « Soprano », ni de « Dr House », même pas un petit « Urgences » ou un morceau de « Downtown Abbey », pas plus de « Mad men » au compteur, ni de « Peaky blinders ».

J’en oublierai, mais je crois que je peux citer toutes les séries dont j’ai vu l’intégralité des épisodes : « Lost », « Fear the walking dead », « 24 heures chrono », « Dexter », « Banshee », etc…

J’en ai commencé un paquet qui m’ont vite lassé : « La casa de papel », « Le bureau des légendes », « Breaking bad », « Strange things », et tant d’autres.

En réalité, un truc me dérange un peu dans les séries. J’ai l’impression que, bien davantage qu’au cinéma, les séries font appel à notre côté obscur. Dans un certain nombre d’entre elles, le héros est un vrai salopard (ou l’héroïne, ou les héros). « Dexter », par exemple, que j’ai vu en totalité, est l’histoire d’un tueur en série, ni plus ni moins. Certes, il ne tue que des salopards (et encore, c’est discutable), toutefois, il fait fi de la loi et zigouille les méchants sans passer par la case procès. Dans un monde où la peine de mort est combattue avec force dans beaucoup de pays, je trouve étrange que des personnages pratiquant une justice expéditive acquièrent une telle popularité. Au cinéma, les méchants perdent (la plupart du temps), dans les séries, les méchants sont gentils (souvent).

Si vous avez vu « Les Soprano » (moi pas), il est fort possible que vous ayez sympathisé avec une famille de mafieux. Non, mais vous vous rendez compte de votre indulgence ! Des mafieux ! Au moins, chez Scorsese, les mafieux ne sont pas montrés comme des bisounours.

Si vous avez vu « Breaking bad » (moi pas), il est fort possible que vous ayez sympathisé avec un dealer de méthadone de la pire espèce. Non, mais vous vous rendez compte de votre indulgence ! Au moins, chez De Palma, les dealers ne sont pas montrés comme des télétubbies.

Si vous avez vu « Joséphine ange gardien » (moi pas), il est fort possible que vous soyez un peu neuneu.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

22 commentaires sur “Série(ci)culture

  1. (En tant que fan de la série BB, ainsi que de Better Call Saul) La première saison de Breaking Bad est celle que j’ai le moins appréciée, et à partir de la saison 3 la qualité de mise en scène est nettement supérieure je trouve, donc je conseille de s’accrocher jusqu’à la saison 2 au minimum pour se faire un avis. J’aime beaucoup Brian Cranston, et d’ailleurs Malcolm je ne m’en lasse jamais. (La série dérivée Better Call Saul est encore supérieure dans sa scénarisation.)
    C’est mon goût personnel mais parfois, rien que le fait de regarder en VO sous-titrée peut nous faire appréhender une série autrement.
    Aucun espoir de ma part de te faire changer d’avis malgré tout, je te rassure!

    Aimé par 1 personne

      1. Je tempère mon propos. Je regarde aussi des nouveautés:
        Vidocq, avec Claude Brasseur;
        Arsène Lupin, avec Georges Descrières;
        Poly à Venise (je blague. Quoique…);
        La grande prairie sous la petite maison…

        Aimé par 1 personne

      2. Je vous prie de réécrire votre propos précédent, je l’ai effacé par erreur. Ma réponse était la suivante.
        Je crois que nous ne serons jamais d’accord pour ce « à » majuscule. Par conséquent, je vous attends sur le pré, à votre convenance. Comme je suis l’offensé, j’ai le choix des armes. J’opte pour le saucisson.
        Bon anniversaire. Et ça vous y fait combien ?

        J’aime

      3. Ah, j’ai rouspété avant de voir votre réponse. Il faut dire aussi que pour savoir que vous me répondez, il me faut me rappeler là où j’ai commenté et que j’aille vérifier, ce que je ne fais pas systématiquement.
        J’ai 29 ans + 26 ans de marriage, mais ces années-là doivent compter au moins pour le double.

        Aimé par 1 personne

      4. Ah, voilà, c’est 29+28 de mariage. En plus, j’ai fait une faute à mariage, j’ai mis deux r. Honte sur moi. Mais c’est la faute à l’anglais, je suis plongé dedans en ce moment.

        Aimé par 1 personne

  2. Joséphine !🤣🤣🤣🥳 J’en ai recraché une lichette de café !!!🤣
    Les séries me lassent très souvrnt après 1 ou 2 épisodes. C’est très rare que je les finisse. Je préfère largement lire ou regarder un bon fill.
    Belle journée !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s