Les loups de Fenryder – Alec Covin

Les loups de Fenryder – Alec Covin – France Loisirs (Plon)

Alec Covin est français. Pas de quoi être fier.

Ce roman, s’il se laisse lire, est une sorte de patchwork d’un certain nombre de bouquins de ces cinquante dernières années. « Ca » essentiellement (surtout que j’ai la flemme de chercher les autres). C’est assez gênant.

Dans ce genre de cas, je me pose toujours la même question. Est-ce volontaire (et donc proche du plagiat) ou un romancier est-il obligatoirement influencé par ses lectures ? Vous avez quatre heures.

Un truc un peu pénible avec ce bouquin (mais peut-être est-ce cette édition qui veut cela). Il s’agit du premier tome d’une trilogie. Autrement dit, le fin mot de l’histoire n’est pas entièrement dévoilé, et c’est agaçant, d’autant que je ne lirai pas la suite.

Un truc bien avec ce bouquin (attention spoil). L’auteur n’hésite pas à dézinguer ses héros.

Bon, franchement, vous pouvez faire l’économie de quelques heures et lire ce que le père Noël vous a apporté. Cadeau.

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s