Injection létale

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Ce matin, à l’aube, vers 10H30, je me suis réveillé en sursaut, et j’ai eu une révélation.

Je crois que je suis mort.

Si si, ne riez pas, je suis sérieux, et je le prouve.

Je ne comprenais pas comment ma vie pouvait être aussi monotone, sans surprise, terne, routinière. C’est parce que de vie, justement, il n’est plus question puisque je suis mort.

Par exemple, le mort ne quitte pas la position allongée, sauf s’il se zombifie, mais c’est assez rare. Or je passe le plus clair de mon temps dans mon lit. Je ne le quitte que pour me sustenter, me soulager et me laver, de temps en temps. Ou alors, je suis une rivière rarement en crue. Toutefois, j’en doute fort car je ne sais pas nager et aucun poisson ne vient me chatouiller dans mon lit.

Ensuite, on ne parle pas aux morts. A part quelques illuminés, je vous l’accorde. Or, cette semaine, personne ne m’a adressé la parole. Sauf les commerçants, mais eux ont l’habitude de servir les morts, ils sont dans la confidence.

A une époque, je défendais une autre théorie. Ma vie était un rêve. Plus exactement, je vivais dans un rêve, mais pas le mien Quelqu’un rêvait de moi, pas pour faire des cochonneries, juste pour me refiler une vie de merde. Je devais attendre que ce(tte) con(ne) se réveille. C’est pour cette raison que je dormais beaucoup. Pour contrer le sommeil de l’autre. Toutefois, j’ai laissé tomber cette théorie. Je ne parvenais pas à imaginer qui pouvait rêver de moi.

J’adore la théorie des mondes parallèles. Et, notamment, cette variante de mon cru. Lorsqu’une personne décède, elle crée un nouveau monde. L’ancien continue sa course sans elle, et le nouveau se déroule comme si elle n’était pas morte. Je reconnais une petite faiblesse à ma théorie. Disons qu’elle ne fonctionne pas avec les gens qui meurent de vieillesse. Il faut bien débarrasser le plancher un jour ou l’autre.

Je pense que je suis mort de désespoir vers vingt-six ans, lorsque j’ai commencé à travailler. Mais un truc a déconné. Je ne suis pas passé dans un monde parallèle, et je n’ai pas complètement quitté ce monde-ci. En quelque sorte, je suis bloqué entre deux mondes. Pas fastoche fastoche.

Bon, je vois bien que vous êtes un peu dubitatifs. Il va falloir que je trouve ma tombe pour vous convaincre, je crois.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29 (rip)

18 commentaires sur “Injection létale

  1. Pince toi très fort ? il paraît que ça fonctionne ! Je crois que les morts ne lisent pas ils n’ont plus d’yeux ! Merci de rester vivant pour nous réjouir de ton humour entre noir et british. On dit que le rire est la politesse du désespoir, j espère que tu n’es pas désespéré. Amicalement. Cecile

    Aimé par 1 personne

      1. D’une part j’ai cherché un menu avec catégories ou étiquettes chez vous, d’autre part les liens en bas de vos articles ne renvoient qu’à des dates récentes ( c’est WP qui fait ça, je sais) et pour finir nombre de vos articles traitent de thèmes divers, en bâtons rompus comme nombre des miens, impropre à un classement permettant un sommaire… Du coup, pour l’exploratrice souhaitant faire de l’archéologie dans votre blog… La remontée dans le temps est herculéenne et la moindre perturbation d’y fil nous fait retomber en 2022… Je n’ai jamais fait de via Ferrara, mais j’imagine l’effort comparable !

        Aimé par 1 personne

  2. Le suffixe -iâtre est critique. Je ne souffre… que d’intérêt amical pour qui sait si bien écrire qu’il me fait sourire souvent. Je voulais savoir si vous étiez tombé dans la marmite de l’humour il y a longtemps… Et non opérer une étude critique d’un blog contemporain. J’avais trente minutes… à gagner.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s