Siamois

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Il m’arrive, de temps à autre, d’aller me promener sur touitère. Pour deux raisons. Tout d’abord, parce qu’il arrive que des touitoss soient assez amusants, ensuite parce qu’il arrive que des touitoss soient complètement cons.

Les premiers balancent des vannes plus ou moins inédites, mention particulière à un certain « Pather » et, évidemment, au Gorafi, sans doute le groupe le plus rigolo depuis la dissolution des Nuls (vraiment, si vous ne connaissez pas, tapez Gorafi dans G., poilade assurée ; d’ailleurs si un membre du Gorafi tombe sur ces lignes, j’en profite pour lui remettre mon cv et une lettre de motivation).

Les seconds disent et répètent tout et n’importe quoi, dans un maëlstrom tel, que certaines vérités passent inaperçues. Dans cette catégorie, se distinguent les abrutis, les méchants, et, mes préférés, les complotistes. Remarque assez similaire à la précédente, les propos des complotistes, aussi farfelus soient-ils, dissimulent un pourcentage minime, mais réel, d’informations intéressantes qui mériteraient une étude poussée, mais qui perdent totalement leur crédibilité à cause de la stupidité des pseudos lanceurs d’alerte(s).

Deux garçons de 72 ans ont perdu la vie ces derniers jours à la suite d’une infection covid. Deux parmi les 120 000 morts provoquées par cette saloperie, me direz-vous. Sauf. Car il y a toujours un sauf. Sauf que ces deux personnes sont assez connues, puisqu’il s’agit des frères Bogdanov.

Les complotistes et autres anti-vax se sont délectés de ces morts. Non pas pour se réjouir du décès des jumeaux de Temps X, quoique, mais pour démontrer l’inutilité du vaccin car, dans un premier temps, il a été dit que les frangins étaient vaccinés. Hop hop, voilà une belle illustration médiatique pour conspuer Big Pharma et son cocktail. Sauf qu’en réalité, les deux messieurs ne croyaient pas au pouvoir d’un vaccin sur leurs personnes, et, par conséquent, ils n’avaient pas procédé aux injections.

Perso, je les aimais plutôt bien les Siamois. Ils étaient assez amusants et avaient le mérite de tenter d’expliquer l’inexplicable. Toutefois, ils ont trempé dans des histoires pas nettes nettes sur fond d’escroquerie présumée. De plus, ils fricotaient avec un courant philosophique assez controversé, l’anthroposophie, prônée, notamment par un autre macchabée récent célèbre, Pierre Rabhi.

Il parait que Grishka et Igor se téléphonaient à tout bout de champ lorsqu’ils étaient séparés. La faucheuse, dans son immense mansuétude, a choisi de ne pas rompre ce lien. Non, ce n’est pas de l’ironie, davantage une forme d’espoir.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

27 commentaires sur “Siamois

  1. c’est drôle j’avais pensé faire un petit texte à ce sujet, car j’ai regardé Temps X et je n’en ai même pas honte. Mais bon à quoi bon lutter contre un tel talent ? du coup je le reblogue voilà, les inséparables m’ont toujours ému, pas seulement les piafs.

    Aimé par 2 personnes

      1. Moi je reste discrète, quoique, mais Jourdhu n’avait encore que 8 clients (dont moi) quand j’ai aussi participé à étendre son numour en le reblogant. Je connaissais déjà lumour d’Ernest qui me mettait d’excellente humeur. Ils sont rares les blogs drôles, assez rares pour être diffusés un maximum !

        Aimé par 3 personnes

      2. C’est vrai que démarrer un blog n’est pas facile, il faut une bonne dose de ténacité de patience sans oublier aussi la constance. Souvent je me dis à quoi bon et puis quand je vois des blogs comme celui de Jourdhu je me dis lâche pas l’affaire, un jour tu seras peut être célèbre comme lui ou comme toi Dominique 🙂

        Aimé par 1 personne

      1. Controverse… c’est vrai mais je disais qu’il n’y a pas que du mauvais chez eux. C’est du moins ce que j’ai ressenti en travaillant dans leur maison. Et je ne touche pas de dividende pour dire du bien de la biodynamie. Du reste, s’il fallait tout qualifier à l’aune des controverses… on ne parlerait plus de politique non?

        Aimé par 1 personne

  2. Si je peux apporter ma petite pièce à la polémique (un rôle que j’adore…) : il semblerait (information à prendre toutefois avec des pincettes stérilisées, mes sources étant devenues ce quelles sont*…) que les jumeaux ne fussent pas vaccinés pour d’autres raisons que celles de ne pas croire à l’efficacité (ou l’innocuité) du vaccin. Des raisons purement médicales (certaines pathologies ne sont pas compatibles avec les vaccinations) pour être plus clair. Inutile donc de monter sur vos grands chevals, messieurs les « je sais tout » !

    * Un ami, qui a fréquenté une des sœurs Bogda (charmante…) mais qui picole aussi pas mal.

    J’aime

  3. On parle de caviar dans ce blog. Putain… y en a qui ne s’emmerdent pas!
    A noter que je me suis dégoûté du caviar, que nous avions réellement ‘bouffé’ à la louche, au sens premier du terme. En deux mots:

    Années 69 ou 70. Je dirige une écurie de course automobile (Formule 1, sports proto et tourisme au championnat d’Europe). Mon multi millionaire de boss possède un château (oui un vrai château, en Suisse!). Il me demande de louer un smoking pour accueillir la fine fleur mondiale du journalisme automobile. Un jour je vous dirai le nom des invités.
    Je prépare la conférence de presse en achetant (heureusement pas avec mes sous…) 15 kg de caviar Beluga, gros grains gris iranien. Au Coq d’Or à Genève on nous le donnait presque… seulement 900 francs suisses le kilo. On pourrait dire que mon achat revenait à plus de 50’000 euros au cours actuel!

    Même avec les pique assiettes qui réussissent toujours à se glisser dans la cohue, il en restait. Et c’est justement « ce reste » qu’avec ceux chargés de remettre en ordre les grands salons du château, nous avons ‘bouffé’ à la louche les quelques kilos restant, avec des hectolitres de Dom Pérignon. Malade, je vous le dis, malaaââde!. Donc, si vous me permettez l’expression: Le caviar fait péter notre ami Ernest Salgrenn, moi… il m’a fait gerber!
    Je n’en ai du reste jamais retouché, car la seule vue des oeufs d’esturgeon est réminiscente de mon indigestion.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s