Au hasard

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Je joue au loto. Pour gagner. Oh, pas obligatoirement 220 millions d’euros, mais une petite somme qui me permettrait d’envoyer Pôle Emploi sur les roses. Ecartons tout de suite les remarques du genre « ce que tu as perdu en trente ans suffirait à assurer une retraite plus confortable », parce que c’est faux. Contrairement aux idées reçues, je ne perds pas tant que cela. J’ai calculé que je récupère, grosso merdo, 40% de mes mises. Je pense avoir perdu 25 000 euros en trente ans. C’est à la fois beaucoup et peu. Pendant vingt-cinq de ces trente années, je travaillais et gagnais correctement ma vie de célibataire. J’ai même économisé quelques pépettes malgré ma folie du jeu.

Toutefois, je ne suis pas d’accord avec une règle, assez étrange à mon avis, de la Française des jeux.

L’autre jour, j’ai obtenu trois bons numéros et empoché la coquette somme de 9,20 euros, que je me suis empressé de placer à 5% de manière à empocher, annuellement, une fortune de 46 centimes, à partir de 2047. Sauf que, si j’avais trois bons numéros, par la force des choses, j’en avais également deux, et par conséquent, j’aurais dû touché la somme dévolue aux gagnants à deux numéros, à savoir, 3,80 euros. Ce qui aurait fait un total faramineux de 13 euros. Eh bien non. Le gagnant à trois numéros n’est pas considéré comme un gagnant à deux numéros.

Vous ne trouvez pas cela injuste vous ?

Moi si.

Imaginez, si j’avais placé 13 euros à 5%. La différence ! 65 centimes annuels ! La tête me tourne en pensant à tout ce que j’aurais pu faire avec cette somme. Plus de deux baguettes chez Leclerc.

Vous savez quoi ? Un jour, je vais gagner. Bientôt.

Si mes petits billets s’interrompent sans crier gare, trois raisons peuvent se présenter.

Soit je suis mort. Je vous avoue que, dans l’immédiat, je préfère renoncer à cette éventualité.

Soit j’ai vaincu ma flemme légendaire, et fini ce satané roman qui fera de moi une star interplanétaire. Vous pourrez me voir, en chair et en os, dans les plus grandes émissions culturelles genre TPMP.

Soit je gagne au loto, et je finis mes jours à lire l’intégrale de Gérard de Villiers et à faire des puzzles de 5000 pièces.

Les paris sont ouverts.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

8 commentaires sur “Au hasard

  1. La française des jeux aurait volé tous ces honnêtes de joueurs depuis tant d’années ? C’est vrai ça, si on a trois numéros, on a obligatoirement deux ! Il faudrait peut être monter un collectif de soutien pour les joueurs floués et leurs demandés restitution des gains avec indemnités. Ça pourrait rapporter aussi comme solution ! 😇

    Aimé par 1 personne

  2. [… pas obligatoirement 220 millions d’euros… ] et pourquoi toujours voir « petit », hum ? N’oublie pas que tu devras me reverser 90% de la somme gagnée afin que je puisse t’en reverser 10% en tant qu’ agent bienveillant. Alors la monnaie, laisse-là à mme macron, elle fait la manche en ce moment.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s