Vers l’infini (et au-delà)

« — On est repéré.

— Vous êtes sûr, chef ?

— Ouais. C’est une gamine qui nous a vu.

— Une gamine, chef ? Ils n’ont pas de scientifiques là-bas, chef ?

— Si si. Ils ont pris le relai. Ils ont dit que c’était une naine blanche.

— Une naine blanche, chef ?

— Ouais. Ces abrutis nous confondent avec une naine blanche.

— C’est bizarre quand même, chef, notre vaisseau est cent fois plus grand que la plus grande naine blanche connue. Vous êtes certain qu’ils ont des scientifiques, chef ?

— Ouais. Enfin, vu leur niveau de développement, ça vole pas haut. Bon, tout ça ne m’explique pas comment la gosse nous a repérés. Il est furtif ce tas de boue non ?

— Oui, chef !

— Une explication Grtzv ?

— Euh… Je ne voudrais pas accuser sans preuves, chef.

— C’est votre devoir Grtzv !

— Oui, chef ! Eh bien, vu que nous sommes trois à bord, que vous et moi sommes très prudents, il ne reste que Jklmp, le mécanicien.

— Jklmp ? Je l’avais oublié celui-là. Et alors ?

— Il a peur du noir, donc la nuit il laisse allumé. En plus, il est claustrophobe, alors, il ne ferme jamais les volets. Et puis, je ne devrais peut-être pas vous le dire, chef, mais…

— Mais quoi ?

— Il est un peu malade. Si on parle en temps terrestre, toutes les 18 minutes et 18 secondes, il pète.

— Aussi régulièrement ?

— Oui, chef. J’ai beau être le médecin du bord, je ne vois pas d’explication, chef.

— Bien… Le règlement est clair. Haute trahison. Il sera désintégré demain matin.

— Euh, chef…

— Un problème Grtzv ?

— Sans vouloir contester votre autorité, je vous rappelle que nous sommes en panne et que Jklmp est le seul à pouvoir réparer le propulseur à brocolis.

— Ah oui merde… C’était bien notre veine de rester en rade dans cette putain de voie lactée. Combien de temps avant de pouvoir repartir ?

— En temps terrestre, à peu près six cents ans. Vingt minutes chez nous.

— Parfait. En plus, leur planète toute pourrie va bientôt exploser. On sera aux premières loges pour le spectacle.

— Mais, chef, il n’y a pas un risque qu’ils viennent voir de plus près à quoi on ressemble.

— 4000 années-lumière, Grtzv, en Twingo, ça fait un peu long. J’ai un peu étudié leur civilisation. Ils en sont encore à utiliser des énergies fossiles et les brocolis, ils les mangent.

— Ils mangent les brocolis ! Mais ils sont complètement tarés, chef !

— Ouais. Certains bouffent même des topinambours…

— Des… Bleurk…

— Merde Grtzv, vous ne pouviez pas vomir ailleurs ! Vous me ferez une année-lumière ! Vous pouvez disposer. Et dites à cet abruti de Jklmp de fermer ses volets !

Le commandant Qxcvb soupira. Il se dirigea vers le bar pour se servir un grand verre de pétrole ».

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

Publicité

9 commentaires sur “Vers l’infini (et au-delà)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s