Le beau mystère – Louise Penny

Le beau mystère – Louise Penny – Babel noir

Deuxième bouquin de suite se déroulant dans un monastère, je dois faire une fixette.

Sauf que, si les aventures du moine Cadfaël sont attendues et reposantes, le livre de madame Penny est inattendu et prosélyte.

Le beau mystère, ce sont les chants grégoriens, la « voix de Dieu ». Des pages et des pages répétitives vantant le sublime des cordes vocales de messieurs tonsurés qui aiment les films de gladiateurs. Ou pas. Et un meurtre.

C’est beaucoup trop long, truffé d’incohérences, exaspérant. Notamment, et Je reconnais l’étrangeté du propos suivant, parce que l’un des flics se prénomme Jean-Guy. C’est insupportable. Autre bizarrerie, le roman est traduit de l’anglais, or tous les personnages portent des noms francophones. Curieux pays. Et, bien entendu, le policier souffre d’un syndrome post-traumatique.

Je connais peu la Canasta. J’ai beaucoup joué à la Belote pendant la guerre avec l’oberlieutenant Müller et ses deux aides de camp Gerd et Heinz, entre deux séances de torture. Il paraît que c’est un beau pays avec des dames qui chantent fort, des messieurs qui portent des chemises à carreaux et des messieurs/dames qui s’expriment avec un accent à couper à la tronçonneuse.

Quand je serai grand je visiterai volontiers la Canasta, de préférence de hiver, car leur pays n’est pas un pays, c’est l’hiver. Et j’éviterai les monastères et les moines chanteurs.

Un des rares intérêts de ce roman, c’est que j’ai appris le mot « neume », bien qu’il présente peu de piquant pour le Scrabble.

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

Publicité

6 commentaires sur “Le beau mystère – Louise Penny

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s