Monodextre

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

L’autre jour, dans un article brillant, repris par la « Gazette d’Alpha du Centaure », je vous apprenais que les gauchers n’ont pas d’âme (chez les Egyptiens antiques, calmez-vous).

Je suis droitier. A 100%. Mon côté gauche ne me sert à rien, il est d’ailleurs en vente sur Le Bon Coin. Je suis droitier de la main. Pour tout. Manger, boire, écrire, gratter, caresser, laver, peigner, frapper (rarement), fumer, taper sur mon clavier, me curer le nez, i tutti quanti. Je suis droitier du pied. Lorsque je jouais à Manchester United, sir Alex Ferguson me faisait jouer à gauche, logique. Mon œil directeur est le droit, d’ailleurs c’est le gauche qui se ferme lorsque je mange du trichin (prononcez « trichine », en gros « oseille » en breton ; ça vous le fait aussi de cligner de l’œil involontairement quand vous mâchez de l’oseille sauvage ?). Même mon tailleur de Savile Row vous dirait que… Bon, ce ne sont pas vos oignons.

Toutefois, quelque chose m’étonne.

Comme (presque) tout le monde, j’ai eu ma période guitare. Pas pour la musique, je n’aime pas cela, non, pour pécho. A une époque, je jouais, à la perfection, les cinq premières notes de « Jeux interdits » sur une corde. La première fois que j’ai saisi une guitare, naturellement, c’est ma main gauche qui s’est posée sur le manche. Etonnant, non ?

Comment expliquer cela ?

Clairement, le plus difficile dans la guitare, à part souffler dedans, c’est de coller des accords sur ce putain de manche, non ? Donc, logiquement, ce devrait être la main la plus habile, en l’occurrence, la droite dans mon cas, qui cherche le do, le si mineur ou le lac majeur (les oiseaux lyres sont en fleur). Pour moi, c’est un mystère. D’autant que je ne vois pas d’autres cas similaires. Sauf le jonglage. J’ai même essayé de jongler sans les mains, en vain. Dommage, j’aurais fait fortune à Las Vegas.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

5 commentaires sur “Monodextre

      1. Je ne le connaissais pas, ne soyez pas surpris. J’ai rencontré un Parisien des cités qui se vantait de bien connaêtre le verlan et qui n’avait jamais compris que laisse béton de Renaud voulait dire laisse tomber! Je me sens moins seul. Donc, chopper? Mais chopper quoi?

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s