Mouvement perpétuel

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me raconte.

Deuxième déménagement de l’année. Ouf, plus que deux ou trois.

Pour ceux qui suivent mes tribulations sans intérêt, je viens de déposer mes valises, mes bouquins et ma vaisselle, dans la maison familiale, au bord de la mer, car ma génitrice vient de réintégrer son logis principal que j’occupais en son absence.

Je préfère effectuer ce parcours en mars qu’en novembre. Le séjour est plus positif.

Je vous ai déjà, brillamment, narré que la modeste demeure qui jouxte la plage, ne dispose pas d’un chauffage adapté à notre rude climat. En conséquence, le soir, je me vêts. Au plus fort du froid ambiant, je cumule : en haut, t-shirt, pyjama, sweat-shirt, gilet, polaire, en bas, caleçon, legging, pyjama, jogging, jogging, plus quatre paires de chaussettes et un foulard autour de la tête. Mes mouvements en sont quelque peu engoncés, mais peu importe, je bouge guère.

Au mois de novembre, chaque semaine, je rajoute un truc, c’est déprimant. Au mois de mars, je commence avec la panoplie intégrale et, petit à petit, j’opère un strip-tease dont, hélas, personne ne peut profiter vu que je vis seul et que mes plus proches voisins sont des homards et des maquereaux. Cette époque est nettement plus encourageante.

Pour vous donner une idée (et pour que vous me plaigniez un chouia), actuellement, dans la pièce principale, la mieux chauffée, il fait 10° Celsius. C’est correct. En décembre 2020, j’ai eu 6°.

Ce qu’on sait assez peu, lorsque l’on bénéficie d’un chauffage central efficace, ce sont les inconvénients du froid, le matin. Outre qu’il est beaucoup plus difficile de s’extraire de la couette quand la différence de température entre le lit et la cuisine frôle les 30°, certains objets de la vie plus ou moins courante, ne sont pas adaptés aux froids extrêmes. Ainsi, avez-vous déjà testé le gel douche congelé ? Ou, pour les spécialistes, un testeur de glycémie qui refuse de fonctionner car, vous affirme-t-il sur son écran high-tech, « la température ambiante est trop basse pour effectuer une analyse glycémique ».

Voilà, séchez vos larmes, je survivrai.

Non, mais sérieusement.

Gifnem29

12 commentaires sur “Mouvement perpétuel

  1. Tu seras mieux immunisé que bcp d’entre nous contre les diverses pénuries qui nous attendent ds l’avenir ( manque de gaz, de fuel, etc.) c’est un avantage. Par contre il va falloir apprendre à manger froid et … cru ! Tu sais faire ?

    Aimé par 2 personnes

  2. J’ai découvert ça à Hong Kong dans les maisons sans chauffage. Depuis, les deux mois d’hiver, je m’habille avant de sortir du lit. J’ai récupéré toutes les chaussettes à bonbons (celles en laine bien moche dans lesquelles on met les friandises de Noël…) et je les enfile sur d’autres chaussettes. On finit par s’y habituer… et l’arrivée des beaux jours est un pur régal ! (Heureusement chez nous ça arrive plus vite que chez vous).

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s