Apocalypse sur commande – Ken Follet

Apocalypse sur commande – Ken Follet – Le Livre de poche (Laffont)

Ken Follet est le roi des sagas historiques. « Les Piliers de la Terre » fait partie de mon top dix.

En revanche, il se mue en auteur assez banal lorsqu’il aborde le roman plus classique. Entendons-nous bien, « Apocalypse dur commande » est un bon roman, mais il ne casse pas trois pattes à un canard (même si le canard est sur le feu, n’est-ce pas Ernest ?). Disons que cette histoire qui mêle secte, séisme et FBI ne brille pas par son originalité.

La faille de San-Andreas est usée à force d’avoir été exploitée par les romanciers et les cinéastes. Toutefois, il faut reconnaître que les Californiens doivent avoir le cœur bien accroché pour résider à côté d’une potentielle catastrophe qui devrait survenir incessamment, ou peut-être même avant, et effacer Malibu Beach et Arnold Schwarzenegger de la surface de la terre.

Pourtant, la solution est simple. Il suffit de déverser quelques millions de tonnes de super glu dans la faille, et hop, le tour est joué. Si je peux aider.

Non, mais culturellement.

Jourd’hu

13 commentaires sur “Apocalypse sur commande – Ken Follet

  1. Le « ni clou ni vis » aussi devrait bien fonctionner.
    Il fait partie des rares Follett auxquels je ne me suis pas attaquée. Je suis en train de terminer « Pour rien au monde » qu’il vient de sortir et rappelle une situation bien actuelle. Dans mon top 10 également, la trilogie « Le siècle ».

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai pas lu Les piliers de la terre. Pourquoi?
    Facile, tous les romanciers à succès, Douglas Kennedy le premier, se fatiguent et donc me fatiq. Donc j’en reste aux premiers livres. Pour le cas de Foléléet, j’ai pris un pied géant (une métaphore pour moi qui chausse du 39)

    Aimé par 1 personne

  3. … bon… nous y arriverons: J’ai pris mon pied (39 fillette) en lisant des chefs d’œuvre, pour moi, comme
    Le pays de la liberté (à hurler de réalité)
    Le 3ème jumeau (qui annonçait pas mal de choses qui se sont avérées)
    Comme un vol d’aigles (pour me confirmer dans mon ‘amour’ pour les ayatollahs)
    Le réseau Corneille (rien à voir avec ma femme Cornelia mais un texte fabuleux)
    et pour terminer, l’indispensable Vol du frelon…

    Après ça vous pouvez passer à autre chose… c’est ce que j’ai fait, tant pis pour les Piliers de la terre!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s