Samu

Les plus éveillés, parmi vous, cher lectorat attentif, auront noté un manque d’ordre inhabituel dans la publication de mes articles. J’ai une excuse. Et une sacrée bonne. Je précise que ce que je vais tenter de vous conter est la stricte vérité, à tel point que, si vous avez déjà entendu parler d’un phénomène équivalent, je suis tout ouïe.

Vendredi soir, j’avais prévu de regarder, à la suite, les trois volets des aventures de OSS 117. Ce que je fis. Sauf que lors du troisième film, je fus saisi d’une douleur inédite pour mon petit corps, et particulièrement redoutable. Alors que je ne faisais rien de singulier, sinon être assis dans le canapé, mon dos, mes mollets et à un degré moindre, mes épaules, furent vrillés d’une sorte de crampe généralisée (sans fièvre). Je ne paniquais pas, convaincu que le mal ne ferait que passer. Mais ce ne fut pas le cas. Au contraire, la douleur ne fit que s’intensifier au point que je crus être devenu paralysé. Bien entendu, je me doute que la paralysie n’entraine pas de douleurs, or celles-ci allaient en s’accentuant tant, que je ne pouvais plus bouger. Sincèrement, j’ai paniqué. Hors de question, pour moi, de grimper ls escaliers pour aller me coucher. Je m’allongeais sur le divan pour attendre. Attendre quoi ? Je ne savais pas trop. Au petit matin, j’ai réussi à me hisser à l’étage et je me suis écroulé dans mon lit.

Hier, samedi, les douleurs étaient toujours présentes, presque aussi fortes. J’ai avalé un truc vite fait, et je me suis recouché. Midi, aujourd’hui, je peux enfin me déplacer à peu près normalement, tant que je ne quitte pas la maison.

36 heures de douleurs, c’est long. Mais, j’ai l’impression d’en voir le bout.

Je n’ai pas la moindre idée de ce qui a pu déclencher cette torture. Avez-vous des idées ?

Pour une fois, je suis très sérieux. Je ne suis pas un « malade imaginaire », j’ai déjà pas mal dégusté. Cette fois, je ne comprends vraiment pas ces douleurs musculaires (pour les mollets), ligamentaires (pour les épaules) et osseuses (pour le dos). Tout en même temps, c’est un peu flippant.

(non mais) Sérieusement.

Gifnem29

44 commentaires sur “Samu

  1. Je sympathise beaucoup avec toi ayant eu de virulentes attaques du nerf sciatique à 2 occasions. La douleur allait des épaules aux orteils frappant tout sur son passage. Si tu penses que c’est ton cas, de puissants anti-inflammatoires et des exercices sous la supervision d’un psychothérapeute sont la clé. De toutes façons, courage, difficile d’être drôle et de serrer les dents en même temps.

    Aimé par 2 personnes

  2. Des douleurs dis-tu ? Tu es donc vivant et je ne plaisante pas ! par contre si ça te prend au cerveau, c’est plus grave : nous ne te lirons plus… 😥
    Que pouvons nous faire pour toi, pour ces douleurs mal venues, pour te soulager du poids de la vie ? Nous attendons (tous !) que cette vague aigüe passe, ne te laissant pas trop de séquelles. Pense aux élections, à qui tu ne donneras pas ta voix, pense à ceux qui subissent les guerres, bref : pense au pire afin que tu te trouves au final dans le camps des mieux lotis !
    Allez hop : on t’aime, même mal foutu ! 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Cela ressemble à une atteinte neurologique (oui, j’ai fait des études de médecine, enfin, presque, j’ai vu des tutos…). Le fait de rester sans bouger sur ton canapé doit être l’élément déclencheur. Sinon, c’est peut-être du botulisme, ou alors le tétanos… faut voir…

    Aimé par 1 personne

      1. Bon… redevenons sérieux un instant… cela peut-être tellement de choses que je te conseille d’aller voir ton toubib lundi. Les symptômes sont assez divers et répartis sur l’ensemble du corps pour que je ne vois rien d’évident comme ça. surveille ta température, douleurs aux mollets (phlébite) + difficulté ou gêne à respirer : appel SAMU immédiatement (embolie).

        Aimé par 1 personne

  4. bonsoir un conseil, il faut aller voir le médecin demain, savoir d’où ça vient, cela a du être un moment très difficile. Chez nous aussi, pas de médecin les urgences c’est l’hôpital et là l’attente de plusieurs heures, alors il vaudrait mieux aller voir votre médecin traitant. Amitiés MTH

    Aimé par 1 personne

  5. Mais qu’est-ce que c’est que cette affaire là ?? 3 jours à souffrir et vous consultez vos abonnés pour avoir mille diagnostics ?!
    Alors que moi, sortie major de promotion de ma formation de Marabout je sais vous dire de suite quelle décoction il vous faut. Communiquez-moi votre numéro de CB ainsi que le cryptogramme et je vous envoie une fiole qui changera votre vie et solutionnera tout : maladie, argent, retour de l’être aimé, réussite aux examens, permis de conduire ou récupération de points, le tout dans l’heure suivant la prise du traitement.
    Bon, si vous voulez un conseil gratuit et plus efficace (que vous avez vous-même trouvé puisqu’il porte le titre de votre article) : dans cette situation, appelez le 15. Sans forcément déclencher le plan rouge et vous envoyer l’artillerie lourde, le Médecin régulateur vous pose déjà un bon nombre de questions qui permettent de détecter la gravité ou non de votre état. Et surtout, il vous rassure.
    Non, mais, je vous jure !

    Aimé par 5 personnes

  6. Bonjour ! Ben mince…pour en avoir le coeur et l’esprit nets, faut aller causer de çà à votre médecin traitant. En expliquant ce qui se passe au secrétariat et demandant un rdv rapide, il vous casera un créneau dans la journée. J’espère que vous allez mieux. Bon courage et consultez ! Meilleur moyen de se rassurer..

    Aimé par 1 personne

  7. Désolée pour cet épisode inflammatoire aigû..premier réflexe :un conseil téléphonique aux urgences! Sinon anti-inflammatoires, et peut-être bain chaud pour détendre la musculature soulageraient la douleur. Et les crampes peuvent être le symptômes de carence en magnésium et potassium..à voir avec prise de sang, plutôt que de gamberger.
    Tous nes vœux !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s