Une fois n’est pas coutume

Ce soir, une fois n’est pas coutume, pas de billet. Il est trop tard.

Mais pourquoi ? hurlez-vous, cher lectorat attentif, en vous arrachant les cheveux (enfin pour ceux à qui il en reste).

La raison est à la fois simple et incompréhensible, j’étais de sortie. La dernière fois que cela m’est arrivé, je crois que les Carolingiens étaient au pouvoir.

Je suis allé au restaurant avec ma tante et mon oncle. J’ai mangé des asperges, de la lotte et un fondant au chocolat. C’était très bon. En revanche, je n’ai pas eu le temps de réfléchir à un sujet d’article.

Je pourrais vous rapporter notre discussion, mais je doute que nos histoires de famille vous passionnent, d’autant que je vous en ai déjà raconté une bonne partie. Ce qui est amusant, c’est que en ressassant des vieilles anecdotes, on apprend toujours quelque chose. Par exemple, ce soir, j’ai appris que mon arrière-grand-mère maternelle paternelle (la grand-mère paternelle de ma mère) était alcoolique. Voilà un élément qui me manquait dans mon magnifique arbre généalogique. Arbre qui est une vigne, vu le nombre de soulots dans les branches. Je me demande comment je ne suis pas tombé dans la bibine, tant c’est une tradition familiale. Certes, je n’en étais pas très loin, cependant, permettez-moi de vous dire, bande de médisants, que je n’a jamais été physiquement dépendant de la bouteille. Psychologiquement, c’est une autre histoire. En tout cas, voilà sept ans que je suis au régime sec, et, je suppose qu’il s’agit d’un record chez les hommes de ma famille, ainsi que pour beaucoup de femmes.

In vino veritas parait-il.

Strictement rien à voir, je voudrais vous soumettre un fait historique qui me titille et pour lequel je n’ai jamais eu de réponse bien claire. A Rome, César voulait dire empereur. Mais pourquoi dit-on Jules César et pas Néron César ? Merci de répondre dans le calme.

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29

5 commentaires sur “Une fois n’est pas coutume

  1. Un peu d’histoire… histoire de remettre les pendules à l’heure : En –47, Jules détrône Ptolémée au profit de Cléopâtre, puis il part en Asie réprimer une révolte et passe en Afrique où il conquiert la Numidie. En –45, le Sénat lui décerne le titre d’Imperator, un titre honorifique pour ses nombreuses victoires, que César choisit d’associer à son nom. Il n’a donc jamais été EMPEREUR ! Le premier empereur romain fut Auguste…
    Voilà, voilà…

    Aimé par 5 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s