Horloges muettes

Le sachiez-vous ?

La Bretagne est un pays fort pittoresque qui possède tout ce qu’il faut pour attirer des hordes de touristes, si ceux-ci ne se tournaient pas, systématiquement, vers des contrées chaudes, sèches et chères. En gros, nos touristes sont les pauvres étanches.

C’est dommage car la terre située à gauche lorsque vous regardez une carte de France dans le bon sens, ou dans le microprocesseur lorsque vous regardez votre GPS, regorge de curiosités qui méritent, amplement, le détour. Et je ne parle pas que du beurre salé.

Toutefois, je ne comprends pas que ce fleuron du bon goût culinaire ne soit pas inscrit dans la constitution. Il m’est arrivé, rarement, de m’égarer hors de nos frontières, et, à chaque fois, je me suis trouvé face à des tartines sans âme, à chercher la salière pour sauver mon petit déjeuner. Vous qui me lisez d’un lieu où le beurre doux squatte le rayon crèmerie, je vous plains.

Mais oublions, un temps, cette hérésie de réfrigérateurs.

Penchons-nous sur un artisanat qui fait la renommée du pays d’Armor, l’horlogerie.

J’imagine vos rides du lion se creuser de surprise. L’horlogerie en Bretagne ?

Réfléchissez un peu. Carnac. Ça vous dit quelque chose Carnac ? Bien entendu, puisque vous êtes un lectorat de qualité, rompu aux joutes de culture générale (même si je vous prends tous au Trivial Pursuit quand vous voulez…). Eh bien qu’est-ce Carnac, si ce n’est le plus grand champ de cadrans solaires de la planète ?

Oui mesdames, oui messieurs, les gens le savent trop peu, les menhirs sont des cadrans solaires. Quoi d’autre sinon ? En plus, ils sont tous à la bonne heure, celle du méridien de Locmélar. D’ailleurs, il est possible d’en acquérir un. C’est un peu onéreux, mais ça vaut le coup. Malgré tout, c’est déconseillé si vous ne bénéficiez pas des avantages d’un jardin, en effet, un menhir dans un T3 aura tendance à occuper la place du divan et de la table basse (ceci dit, c’est vous qui voyez, ce n’est pas interdit). En revanche, une « pierre dressée » sur la pelouse de votre pavillon de banlieue, c’est très chic, et cela rendra jaloux vos voisins. Et quel bonheur de regarder par la fenêtre pour avoir l’heure ! A noter que, si vous êtes une/un puriste, vous pouvez vous procurer des graines de menhirs pour un prix dérisoire. En revanche, vous devrez disposer d’un certain temps vu que l’âge moyen d’un menhir adulte est deux millions d’années, à une vache près.

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29

15 commentaires sur “Horloges muettes

  1. Merci pour le conseil du jour. Du coup, j’en ai commandé deux sur Amazone (oui, j’ai un très grand jardin, on appelle ça, un parc, même). Un pour l’heure d’été et un autre pour l’heure d’hiver. Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

  2. Le seul souvenir d’avoir, enfant, porté à ma bouche, alors que je me trouvais dans la famille de ma mère en Champagne, une tartine de beurre salé au déjeuner et d’avoir recraché cette horreur me prévient à jamais de regoûter un jour à cette aberration culinaire. Mais j’avoue adorer le caramel au beurre salé. Oui, je suis bizarre, je sais. Mais je ferais le tour de la planète sur les genoux pour avoir une once de caramel.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai bouturé un menhir (vulgaris Maen Hir), il est du plus bel effet sur mon balcon et très facile d’entretien. Je suis ravie et j’épate mes amis et mes voisins.
    Le beurre sans sel, c’est comme une golf GTI qui n’aurait plus qu’une vitesse.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s