Dans l’ombre du brasier – Hervé Le Corre

Dans l’ombre du brasier – Hervé Le Corre – Rivages/Noir (Payot)

Hervé Le Corre fait partie de ces auteurs exigeants qui ne se fichent pas de la poire de leurs lecteurs. Je le qualifie d’exigeant car ses histoires sont extrêmement travaillées, son texte est dense, ses personnages très fouillés. Du vrai boulot. Peut-être un peu au détriment du style (répétitions), mais sans gêner, en rien, la lecture.

« Dans l’ombre du brasier » se situe pendant la Commune. Une grande découverte pour moi. Le travail historique est remarquable sans sombrer dans l’intellectualisme pédant de certains. J’ai beaucoup appris, et ce n’est pas désagréable.

Toutefois, un détail m’a chiffonné. Beaucoup de personnages meurent dans cette histoire. Notamment sur les barricades. Et Le Corre abuse des décès par balle dans le cou. J’ai du mal à croire que les fusils de l’époque permettaient à des tireurs amateurs, pour la plupart, de faire mouche dans cette partie assez étroite du corps.

En revanche, l’auteur utilise un stratagème littéraire qui me plait bien. Sans rien dévoiler (sinon je vais encore me faire engueuler), un conseil, ne vous attachez pas trop aux personnages.

Non, mais culturellement.

 © Jourd’hu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s