Putain, la trouille !

Pardon pour ce titre un peu à l’emporte-pièce, cher lectorat attentif, mais il s’imposait en l’état.

Je vous explique.

Cet après-midi, vers 16 heures, juste après la sieste, je me suis installé face à mon PC pour lire vos commentaires si pertinents. J’appuie sur le bouton pour sortir de l’état de veille, et là, l’horreur absolue ! Un message apparaît m’annonçant qu’un problème est intervenu et que mon ordinateur doit redémarrer. Bon, pourquoi pas. Sauf qu’il ne redémarrera jamais ! Au secours !

Depuis déjà un certain temps, mon PC chauffe. A tel point que je dois le poser sur un gros glaçon enveloppé dans un torchon pour le refroidir (pas un vrai glaçon, un truc bleu qui se place dans la glacière, vous voyez ?) (si l’un d’entre vous sait comment empêcher un vieux PC de 8 ans de chauffer, je suis preneur ; en vous remerciant).

J’opère quinze fois la même manipulation, rien à faire. L’écran s’obstine à rester noir.

La mort dans l’âme, je n’ai qu’une solution de repli. Le PC de secours.

Sauf que, lorsque j’ai acheté, 280 euros, en 2018, ce Thompson, avec Teddy Riner en photo sur la boite, je me suis promis que j’en prendrais soin et qu’il ne me servirait que de machine à écrire. Pas d’internet. Pas de virus. Tout propre. En réalité, j’ai acheté une grosse daube à laquelle il manque de nombreuses fonctions (comme faire dérouler la page avec un doigt sans aller sur la barre déroulante, à droite) (en revanche, le clavier est nickel quoique un peu trop sensible pour mes gros doigts gourds).

Tant pis, mon lectorat adoré passe avant tout.

Sauf que, vu mon niveau en numérique, il m’a fallu trois heures pour tout installer. J’ai failli pleurer. Mais que c’est pénible tout ce tralala quand on est une buse comme moi. Enfin, j’ai réussi à télécharger Google, Avast, WordPress (crotte j’ai oublié CCleaner, et le site ou je copie le c dans un rond) (si vous avez des suggestions de sites utiles ou intéressants, je suis preneur ; en vous remerciant).

Demain, à la première heure, j’irai chez le pécéologue. J’espère qu’il ne m’annoncera pas que mon bon vieux Toshiba, tout dégoûtant, est condamné à rejoindre le paradis des ordinateurs. C’est que j’y suis attaché à mon cher Tosh. Tous mes articles ont été tapés sur son clavier blanc (très salissant le blanc). J’aurai du mal à m’en remettre.

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29

Publicité

14 commentaires sur “Putain, la trouille !

  1. Le PC qui chauffe, un grand classique.
    Plusieurs raisons à cela :
    1. Le vieillou. L’ordinateur est déjà dépassé à la minute où vous l’achetez, c’est désespérant. Preuve en est que pas un jour ne passe sans qu’une dizaine de mises à jour ne vous empêchent de démarrer la machine instantanément. Les technologies que nous utilisons au quotidien sollicitent la machine et demandent un peu plus de ressources à chaque fois.
    2. Le disque dur. Il est utile d’effectuer régulièrement une défragmentation. Le disque dur, c’est un peu comme votre maison que vous ne rangeriez jamais. Au fil du temps, vos affaires sont disséminées ça et là dans chaque pièce et vous n’arrivez plus à les retrouver facilement. Pour un disque dur c’est la même chose : à force d’installations, de désinstallations, d’enregistrements, d’effacements, il n’arrive plus à retrouver ce pourquoi il est sollicité car tout est gravé d’un côté et de l’autre et cela lui demande de tourner, tourner et tourner encore et… ça chauffe.
    3. Une fois que le PC chauffe bien, il faut le refroidir. Si le ventilateur est très sollicité, il se fatigue et surtout s’encrasse car il accumule énormément de poussière en tournant. Si vous ouvrez votre bestiole, je suis sûre que vous y trouverez un élevage de moutons !

    Je ne suis pas pécéologue mais c’est là-dessus que le professionnel va sûrement se concentrer en premier lieu lors de la consultation. Si ce n’est que cela, rien de trop grave. Je croise les doigts pour que vous puissiez récupérer votre précieux en forme et à moindres frais.

    Aimé par 3 personnes

  2. J’adore entendre ce genre d’emmerdements et me régale à la lecture du commentaire de Maman Lyonnaise.
    Oui, j’adore les histoires du moyen-âge, avec des ordinateurs qui chauffent.
    Je ne pensais pas que ce genre de choses existaient encore. Non mais… comme le dirait Jourd’hu
    Mon premier Mac de 1984 (oui mille neuf cent quatre vingt quatre!) chauffait bien un peu au mois d’août mais, depuis le Paléolithique plus personne ne rencontre ce problème chez Apple.
    J’ai un très vieil ordi (Mac, quelle question) portable pour nos voyages. Un Mac Book Pro qui a une quinzaine d’années qui se tempère un tout petit peu lorsqu’il fait 40° chez nous mais rien de plus.
    Pour ce qui es de mon appareil de bureau à la maison, il ne chauffe jamais car chez Mac nous ne connaissons plus les disques durs mécaniques, tout étant remplacé par une mémoire flash…
    Dites-moi: Vous avez je pense tous des téléphones portables non? Est-ce qu’ils chauffent? Non, bien sûr.
    Alors, comment peut-on encore avoir des ordinateurs du genre Windows antédiluviens au XXIème siècle?
    Bonne chance à vous les dinosaures de l’informatique!

    Aimé par 2 personnes

      1. Si c’est du coût qu’on parle, je ne suis pas tout à fait d’accord.
        Un i-Mac de la dernière génération coûte à peine plus que 1000 euros. Normalement, il dure plus de 10 ans, donc 100 euros par année, ou moins de 10 euros par mois.
        Question: Votre smart i-phone coûte combien? Je me permets cette question car je n’ai pas ce genre de matériel. J’imagine que c’est au moins 600 euros et qu’il ne dure pas plus de 3 ans non? Donc, ajouté aux 100 euros du i-Mac, nous arrivons à un coût annuel de 300 euros, soit environ 1 euro par jour. Qui a parlé du ‘nerf de la guerre’?
        Amicales salutations.

        Aimé par 3 personnes

      2. « A peine plus que 1000 euros » comme vous dites, c’est pour bon nombre une dépense impossible. Ramené au coût journalier forcément cela paraît dérisoire, technique qui fonctionne bien pour les vendeurs de voitures.
        Mon Mac va fêter ses 7 ans. Il fonctionne bien, certes, mais la mémoire est désormais insuffisante pour effectuer les mises à jour qui sont trop gourmandes pour les modèles anciens. Pourtant, je n’y stocke rien (musique, photos,…).
        Le smartphone, c’est un peu différent car on arrive à avoir des tarifs « raisonnables » lorsque l’on passe par l’opérateur de téléphonie. En revanche, même combat, les modèles dits « anciens » ne sont pas éligibles aux mises à jour d’IOS.
        C’est dommage, j’ai un Mac et pourtant je me sens dinosaure.
        Je conclurai en disant que croquer la pomme, ça peut coûter très cher. Hein, Eve ?

        Aimé par 2 personnes

  3. N’étant pas « Applefan » et adorant mon Asus à le belle coque rouge de 2015, alors qu’il s’essouffle ne tenant plus la charge… je comprends vos soucis. D’autant plus que mon époux devait placer son ancien Acer 30 minutes au frigo avant mise en route jusqu’à ce que nous craquions et rachetions quasi le même en plus moderne. Nos portables sont chinois… Les pommes, je les croque de préférence… Bref, c’est juste pour dire qu’un vieux PC ordinaire… Ça se remplace tous les 7 ou 8 ans! (Faut nourrir activement son nourrain en plastic!)

    Aimé par 2 personnes

  4. Je n’y connais rien mais mon PC était aussi parfois avec un écran noir et en fait il fallait changer le disque dur. 120 euros mais il est comme neuf ! D’autres m’ont dit que c’était simplement la carte de l’écran dont j’ai évidemment oublié le nom… bref je suis d’un grand secours..

    Aimé par 2 personnes

  5. Sacrifions donc à « la carte-mère », notre divinité moderne, quelque vapeur d’encens en offrande… Et exaltons sa puissance par-delà les monts et les plaines des circuits imprimés, pour que nos ondes vibrent d’ardeur numérique renouvelée, chez notre BON Zélé Patrick, prêtre incontesté de l’humeur humoriste d’excellence! « AVE PATRICE, SCRIPTURI TE SALUTANT » ( « salut Patrick, ceux qui vont écrire te saluent » à traduire en breton, bien sûr !)

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s