C’est un petit jardin…

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Depuis quelques jours, j’essaye de varier mes marches médicales. Ainsi, lorsque le temps le permet, je traverse une large étendue herbue, située, de manière un peu saugrenue, entre un hypermarché et chez moi.

Cet espace n’est pas entièrement en friche. 20%, à une vache près, sont clôturés. Je me suis approché plusieurs fois, mais je n’ai jamais vu personne. En revanche, j’ai eu ma dose de lecture. Le grillage est décoré de nombreuses pancartes vantant les bienfaits d’associations comme « Les Restos du Cœur », « Le Secours Populaire », « Le Secours Catholique », entre autres. En me déboitant les cervicales, je remarque que le lieu est cultivé. Mais un gros cadenas m’interdit d’accéder aux légumes défendus.

Cet après-midi, la grille était ouverte. J’ai glissé un demi-nez à l’intérieur, mais pas plus, je suis un garçon bien élevé qui n’entre pas chez les gens s’il n’a pas été invité. En plus, j’ai peur des mines.

J’allais donc faire demi-tour, lorsque j’entendis un enthousiaste « Bonjour ! ».

C’était Jean-Claude, pimpant retraité et gardien des lieux. L’un des gardiens. Et Jean-Claude est bavard, ce qui ne tombe pas mal, vu que je ne suis pas pressé.

J’ai droit à toute la genèse de l’endroit. Le terrain appartient à la grande surface attenante qui en prête une partie aux associations dont les noms ornent le grillage. Toute une équipe de bénévoles fait pousser le plus de trucs possibles et distribue le résultat à des familles nécessiteuses. Jean-Claude a voulu me détailler toutes les espèces que lui et ses amis chouchoutent, pour les autres, sans rien en attendre en retour. Il était sympa comme tout, et fier de me présenter les pommes de terre, les fèves, les tomates, les petits pois, les artichauts, les carottes, les asperges et les salades, plus tout un tas d’arbres fruitiers. Les petits pauvres du coin vont pouvoir manger cinq fruits et légumes par jour. Pas sûr que cela les enchante.

J’ai passé un très bon moment. J’avais un peu l’impression d’évoluer au pays des Bisounours. Mais ça fait du bien de côtoyer des gens généreux et désintéressés dans notre monde qui part en brioche. J’en ai même oublié mon cher vieux Tosh pendant quelques heures.

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29

2 commentaires sur “C’est un petit jardin…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s