Pénurie(s)

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

Hier, comme tous les vendredis, je suis un homme d’habitudes, je me rendis dans un temple de la consommation, afin de renouveler le contenu de mes placards (bien que je ne mette jamais rien dans les placards, je pose tout sur la table, c’est bien plus pratique) et de mon réfrigérateur.

Je déteste faire les courses. Pour cette raison, je vais toujours dans la même grande surface, et j’achète toujours la même chose, à une vache près. Sauf que, parfois, je dois me procurer certaines denrées qui ne s’épuisent pas aussi vite que le chocolat ou les pamplemousses.

Cette fois, en prévision des salades estivales, je désirais me réapprovisionner en moutarde(s).

Après avoir fait, plusieurs fois, le tour des rayons, et commençant à douter de ma santé mentale, je me résolvais à me renseigner auprès d’un employé, quitte à passer pour le dernier des neuneus. Le salarié le plus proche de moi s’avéra être le boucher. Bien qu’il ne s’agît pas de sa partie, je l’interrogeai :

— Excusez-moi, mon brave, auriez-vous l’obligeance de m’indiquer le chemin le plus court qui me permettra de me rendre au rayon qui propose, au chaland, une sélection, non exhaustive, des moutardes du monde ?

Dès qu’il eut cessé de taper sur mon nez, le jeune homme me répondit avec urbanité :

— Vous prenez la troisième à gauche et lorsque vous vous retrouvez face à des étagères entièrement vides, vous êtes à destination.

Rangeant mon mouchoir rougi, je levai un sourcil circonspect. Le subordonné tenterait-il de faire de l’humour ? Je renonçai à le souffleter et me dirigeai vers l’endroit indiqué.

P… de b… de m… !

Il ne reste plus un seul pot de moutarde ! J’en reste baba ! Mais que se passe-t-il ? Où va le monde ?

Pénurie de moutarde !

Personne, dans les media, à l’ONU, à la NASA, personne n’a tiré la sonnette d’alarme.

Dans quel monde allons-nous vivre ? Un monde sans vinaigrette ? Un monde sans chipolata (une chipolata sans moutarde, c’est immangeable, franchement) ? Un monde sans plus rien qui monte au nez ? Un monde sans grimace en décalage horaire (la moue tarde… désolé…) ?

Il parait qu’il faut attendre le mois de septembre avant de voir les rayons « moutarde » se garnir de nouveau ! J’ai peine à y croire. Déjà que toute une équipe de crétins s’est précipitée pour faire des réserves d’huile de tournesol et que ces andouilles vont se retrouver avec un stock tellement important qu’elles devront en balancer la moitié à la poubelle. C’est quoi la prochaine pénurie dans le monde de la vinaigrette ? Le poivre ? Le vinaigre balsamique ? Les câpres ?

Bon , tant qu’on ne touche pas au chocolat, je devrais survivre.

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29

Publicité

28 commentaires sur “Pénurie(s)

  1. Oh mais qui peut faire la moue tarde à reconnaître le piquant de votre révolte! L’émoi monte en point d’orgue et point de lassitude ne tient la lectrice jusqu’à l’assaisonnement final!
    Le seul bémol est l’ire du boucher qui m’a parue incongrue mais il fallait bien que l’affaire vous montât au 👃 ! Tavernier, encore! Encore!

    Aimé par 3 personnes

  2. Cela me rappelle un jour lointain où j’avais fait une longue queue au rayon fromages de mon supermarché pour demander du raifort (je précise que ce n’est pas moi qui avais écrit cette denrée sur la liste de courses) Avec un large sourire et une voix tonitruante, le fromager m ‘expliqua:  » Ce n’est pas à la fromagerie mais au rayon légumes que vous le trouverez, Madame ! » LA HONTE 🙂

    Aimé par 4 personnes

  3. De la Moutarde ? Je peux t’en proposer (sous le manteau en cuir, comme au bon vieux temps ou mon pépé apprenait l’allemand, oui, les traditions familiales, ça a du bon !). J’ai un stock conséquent au sous-sol (deux tonnes et demi). Le pot de 125 grammes est à 75 euros (prix d’ami). Pour l’achat de cinq pots, j’offre un paquet de chips à l’ancienne (à l’huile de tournesol, bien sûr).

    Aimé par 5 personnes

      1. Pas du tout ! C’est de la fraîche !
        Petite question à nos amis Dijonnais qui sont sur place… si je comprends bien, les usines de moutarde sont à l’arrêt technique depuis deux mois car plus de fabrication de moutarde depuis deux mois ? Chômage technique, licenciements du personnel moutardier ? Bizarre que personne ne parle de ça dans les médias, non ?! Comment ça les usines fonctionnent toujours et produisent plein pot (facile)… ? Ah, bon… ?!

        Aimé par 2 personnes

      2. Je connais un voisin qui fait des stocks depuis quelques mois. Tendance survivaliste, si tu vois ce que je veux dire… ! Sucre, farine, moutarde (évidemment, que serait la fin du Monde sans un dernier bon lapin à la moutarde ! j’en salive d’avance…), etc, etc… Moi, j’ai acheté une kalachnikoff avec plusieurs chargeurs… l’investissement est moins important finalement et cela me permettra de profiter des stocks du voisin sans trop me fatiguer le moment venu… (je vous rassure, c’est de l’humour… enfin… faut voir…)

        Aimé par 4 personnes

  4. oui, de l’or jaune, cette moutarde ! soit disant l’ukraine ? mais ils nous prennent pour qui ? bref, j’en ai eu par hasard et je la garde précieusement, faisant maintenant la vinaigrette sans moutarde.

    Aimé par 1 personne

    1. Ni la moutarde ni le tournesol n’ont à voir quoi que ce soit avec l’Ukraine.
      Les graines de moutarde arrivent du Canada (pourquoi? Sommes-nous, Européens, trop bêtes pour y cultiver?) et il y a eu une très mauvaise année qui a divisé par deux la production.
      Pour le tournesol, la France est le premier pays européen pour la culture, mais la majeure partie part dans le bio-diesel, plus rentable, ou l’export. Malgré sa place de premier, la France est le seul pays où il y a pénurie d’huile de tournesol. Chez nous, les rayons sont pleins, même si les prix ont quelque peu augmenté.

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s