Pile poil

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

L’histoire de l’humanité est étroitement liée à la pilosité faciale masculine. Je ne vous apprends rien. Toutefois, j’aimerais vous entretenir, tout de même, de ce sujet. Ne vous inquiétez pas, je ne remonterai pas à la préhistoire vu que l’absence de rasoirs ne permettait pas aux hommes de varier l’aspect de leur visage.

Depuis que je suis en âge de choisir la physionomie de mes joues et de mon menton, j’ai connu trois modes.

En gros, jusqu’à mes trente-cinq ans, le visage glabre était la norme. Chaque matin, il fallait étaler une substance assez répugnante, appelée « mousse à raser », sur notre figure, après l’avoir attendrie à l’eau tiède, puis nous nous saisissions d’un rasoir dit « mécanique » pour éliminer les ravages de la nuit. Une, mais plus souvent deux, et parfois jusqu’à trois lames crissaient sur notre peau, et, miraculeusement, nous retrouvions notre épiderme de bébé pour les douze prochaines heures. L’opération ne manquait pas d’inconvénients. Outre le temps et le coût, j’insisterai surtout sur les accidents. En effet, le rasage mécanique était une action périlleuse. De très nombreux cous en portent encore les stigmates. Il existait un curieux ustensile qui permettait de juguler les intempestives coulures sanguines, le bâton hémostatique. Un bienfait de la civilisation qui, je le crains, a un peu déserté les rayons « homme » des enseignes de cosmétiques. Pourquoi donc ? Parce que le rasoir électrique a, peu à peu, remplacé le « mécanique ». En réalité, il existe depuis les années 40, mais les hommes, les vrais, le snobaient car il gâchaient la virilité. Surtout, en fait, parce qu’un rasoir électrique n’a jamais aussi bien rasé qu’un bon vieux Bic deux lames. Ou alors, comptez deux bonnes heures de sommeil en moins. Enfin, quel que soit notre usage, nous terminions par une bonne lampée d’after-shave qui enflammait et tiraillait la peau. Un délice.

Depuis mes trente-cinq ans, le visage sans pilosité est (presque) devenu l’exception. La majorité des mâles se présentent avec une barbe communément dénommée « barbe de trois jours » bien que la durée et la longueur de pousse soient très différentes selon l’individu. Le corps humain est très versatile et les hommes ne sont pas égaux face à leur barbe. De plus, la « barbe de trois jours » ne convient pas à tous. Pour que cette mode sied (la flemme de chercher le subjonctif présent du verbe seoir), il faut bénéficier d’une pilosité faciale conséquente, sinon vous êtes ridicule avec une sorte de moquette mitée. A noter que les siècles de la « barbe de trois jours » sont comptés. Non pas parce que Timothée Chalamet va relancer le style « rouflaquettes » mais parce que l’évolution de l’espèce humaine tend à faire disparaître les poils. Tous. Même ceux de la barbe.

Mais il manque une mode me direz-vous, avec votre perspicacité habituelle. En effet. Vous suivez, et c’est plaisant. Cependant cette troisième mode qui a toujours existé, autant pendant la période glabre que pendant la période pileuse, ne mérite pas que je m’y attarde. Elle concerne ces hommes à la barbe fournie, les barbus. Des êtres qui se fichent des modes. Des rustres. En plus, ça gratte horriblement. Et je ne parle pas des moustachus, dans un souci de décence.

Le sachiez-vous ?

Un peu de culture ne fait pas de mal, surtout à mon ego. Petite question. Barbe-bleue arborait-il une barbe turquoise ou une barbe marine ? Ni l’une ni l’autre figurez-vous. La barbe bleue est une expression désuète qui qualifie les joues de ces messieurs dont la si dense pilosité exigeait deux rasages quotidiens pour rester présentable dans l’exercice de certaines fonctions. La noirceur extrême offre souvent des reflets bleutés. De rien.

Non, mais sérieusement.

 © Gifnem29 – juillet 2022

21 commentaires sur “Pile poil

  1. Bonjour, bon, je donne mon avis: la barbe de 3 jours je n’aime pas du tout, cela va à très peu d’hommes, je trouve que sur les « Vieux » cela fait négligé et sur les jeunes cela donne mauvaise mine! ce n’est que mon avis et personne n’est obligé de le partager bonne journée bien amicalement MTH

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai connu des barbus qui étaient très rasoirs. Alors, je le dis haut et fort : Malheur aux Barbus !
    Signé FURAX. (Pierre Dac,Francis Blanche…
    Wikipedia (extrait) :
    Le feuilleton raconte le mystérieux enlèvement de tous les barbus de la Terre par un aventurier sans scrupule : Edmond Furax. Les détectives Black et White se lancent à sa poursuite, aidés par le journaliste Fred Transport, Carole Christmas, et le professeur Merry Christmas titulaire de la chaire de barbologie analytique à l’université de la Sorbonne. On rencontre aussi le commissaire Socrate, de la police judiciaire, ainsi qu’Asti Spumante, tueur à gage napolitain. La quête des deux détectives les conduira à travers le monde, au Sama Kutra et même dans l’espace, au-delà de l’éther…

    Aimé par 2 personnes

    1. ’ai de la barbe, t’as de la barbe, nous avons et vous avez de la barbe
      Car un jeune homme qui sort sans sa barbe
      C‘est un repas sans vin un soleil sans rayon -on
      Poil au menton -on, poil au menton, poil au menton,
      Poil au poil au poil au poil au menton
      (tchoup tchoup tchoup tchoup…)
      J’ai de la barbe, t’as de la barbe, nous avons et vous avez de la barbe
      Nous sommes les barbus, les valeureux barbus
      Jamais déçus jamais vaincus, poil au poil au poil au poil au menton (…)

      Aimé par 1 personne

  3. J’avais écrit un long commentaire… Je disais pour résumer que mon père ô combien élégant détestait la barbe de 3 jours. Et c’est vrai qu’il était plus propre sans.

    Je suis moi-même une femme à barbe (ovaires polykistiques, hirsutisme) et je suis passée de l’épilateur au rasoir et au moins, même si ma féminité en a pris un sacré coup, c’est clair et précis.

    J’attends d’épouser une riche héritière pour acheter l’épilateur laser luméa à 500 euros.

    (J’accepte tous les dons).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s