L’île du serment – Peter May

L’île du serment – Peter May – Babel noir

J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce livre. En même temps, il fait 17,5 cm de haut, pour 11 cm de large et 5 cm d’épaisseur. Bien que je sois plutôt fit ces temps-ci, grâce aux betteraves rouges, notamment, j’ai eu beau essayé, rien à faire.

J’ai insisté, parce que, généralement, j’aime bien les romans de Peter May. Ces histoires situées au fin fond des îles écossaises, dans des contrées inhospitalières, sont originales et dépaysantes. Et j’ai bien fait.

L’intrigue se déroule sur deux époques. L’une, la contemporaine, au Canada, est un peu convenue, l’autre, le 19è siècle, en Ecosse, est assez formidable.

Certes, c’est un peu long, mais si vous parvenez au premier tiers, en principe, vous irez jusqu’au bout. Et vous ne regretterez pas.

Non, mais culturellement.

© Jourd’hu – juillet 2022

Publicité

2 commentaires sur “L’île du serment – Peter May

  1. J’avais vraiment beaucoup aimé le premier roman que je lisais de cet auteur : « L’île des chasseurs d’oiseaux », c’est avec autant de plaisir que j’ai lu dans la foulée les 2 autres romans de la trilogie écossaise : « L’homme de Lewis  » et « Le braconnier du lac ». De très bons romans que je conseille .

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s