Almanach du facteur 2020

Almanach du facteur 2020

J’aime varier mes lectures. C’est pourquoi, aujourd’hui, je vous propose une chronique sur l’almanach du facteur 2020.

Comme vous pouvez le constater, j’ai choisi de vous présenter le côté pile de l’objet. Ainsi, vous voyez les mois de juillet à décembre, et, surtout, ce charmant chat, british longhair.

J’en profite pour souhaiter une bonne fête à toutes les Charlotte.

L’almanach du facteur 2020 est vraiment très intéressant.

Tout d’abord, en guise de hors d’œuvre, l’auteur nous indique les horaires de levers et couchers de soleil et de lune. De cette façon, nous apprenons que le 22 avril 2020, la lune s’est levée à 05H00 tout rond. Très vite, l’artiste (n’ayons pas peur des mots) nous dresse la liste des fêtes à souhaiter tout au long de l’année. C’est intéressant, mais il faut bien avouer que cela fait doublon avec la couverture.

Ensuite, l’œuvre entame sa vitesse de croisière. Pour chaque mois, l’auteur nous présente « une recette » (velouté de topinambours, en janvier, beurk !), « l’astuce du moment » (pour maigrir, madame (c’est quoi ce sexisme!), buvez un grand verre d’eau chaude, à jeun, tous les matins ; ah ben oui, on est con aussi de ne pas y avoir pensé !) et « c’est la saison, profitez-en » (par exemple, en décembre, on vous conseille de consommer de l’ananas… Bien sûr, avec son empreinte carbone en guise de crème fouettée).

Au centre de l’almanach, vous trouvez le plan des principales villes de votre département. Très pratique si votre GPS est en panne. Toutefois, n’oubliez pas de vous munir d’une loupe et de beaucoup de patience.

A la suite, sans logique évidente, se situe l’une des choses les plus importantes pour tout bon breton qui se respecte : le calendrier des marées. Sachez qu’en 2020, c’est le 11 mars qui vit les plus gros coefficients (116 – 117).

Pour finir, après une jolie carte de France qui vous permet de réviser les préfectures et sous-préfectures de chaque département (mon grand-père pouvait toutes les citer sans la moindre erreur), l’almanach vous projette dans le temps en imprimant le calendrier 2021.

En conclusion, une œuvre un peu convenue, lue et relue, mais un charme désuet qui ne se dément pas. Pour les centenaires, et même quelques autres.

Non, mais culturellement.

© Jourd’hu – juillet 2022

18 commentaires sur “Almanach du facteur 2020

  1. Charlotte est un prénom revenu à la mode pour la génération des trentenaires, celle de mes enfants. Je dis ça, je dis rien. Nous, nous n’avons plus acheté « le calendrier du facteur » depuis deux ans… Mais auparavant j’avais pu me faire toute une collection des animaux et panoramas en plus de 40 années à 10 euros par an afin que le facteur nous serve sans tarder… Le carton est un matériau fort utile pour de nombreux travaux manuels et le calendrier intérieur se collait au frigo avec nos magnets préférés… Toute une époque révolue !

    Aimé par 2 personnes

  2. Une véritable institution que ce calendrier des PTT. Je dois avouer que chaque année, je l’ai mauvaise et lui préfère le calendrier des pompiers. Je vous vois venir, je ne salive point devant l’uniforme ni les engins à grosse lance. Il a au moins le mérite d’indiquer la Sainte Caroline, occultée par cette peste de Charlotte.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s