Ptérodactyle

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

La nature est étonnante. Avez-vous remarqué une particularité à propos des oiseaux ? Observez les bien. Alors ?

En effet, la taille moyenne des piafs est en constante augmentation. Si si, regardez bien.

Il faut dire que je possède un diplôme d’oiseaulogie, option piafs maritimes, obtenu à l’université de Canari Bay (spéciale dédicace à jeliotb). Je m’intéresse à l’alimentation des zoziaux depuis qu’ils se sont amusés à repeindre mes rétroviseurs, avec leurs déjections, tous les matins du début de printemps.

C’est pourquoi, j’ai décidé d’optimiser mes rogatons boulangers.

J’avais pour habitude de secouer la nappe sur la terrasse afin que les miettes se disposent à proximité des petits zoiseaux. Toutefois, mon étude portant sur les gros spécimens, je décidai de balancer, carrément, des croutons, sur la pelouse. Epuisé par cet effort, je siestai. Quatre heures plus tard, la pelouse était aussi propre qu’au premier jour, pas l’ombre d’un bout de pain. Encouragé par cette réussite, je haussai mes prétentions et plongeai dans la poubelle pour récupérer les quignons d’hier que je déposai, délicatement, entre les pissenlits. Puis, je me dissimulai dans les roseaux, le visage peint à la manière d’un Mohican sur le sentier de la guerre, dans le but d’observer le repas aviaire. Je me suis assoupis. A mon réveil, les quignons avaient disparu. Donc, là, on parle de piafs de compétition. Des rouges-gorges ou des mésanges ne risquent pas d’embarquer un sixième de baguette sous leurs ailes. Ma théorie atteignait son but. Encore une expérience. J’achète une baguette exprès pour cela (ne vous inquiétez pas, je ne vais pas chez mon boulanger habituel, je ne gâche pas de la nourriture). Je la laisse sécher puis la coupe en trois, avant d’abandonner les morceaux dans l’herbe, l’air de rien, pour tromper l’ennemi.

Croyez-le ou non, ma baguette a disparu.

Alors, soit les oiseaux fréquentent les salles de musculation, soit les espèces forcissent.

Bien décidé à poursuivre mes expérimentations, il me fallait trouver un partenariat avec un boulanger histoire de ne pas dilapider mon pécule.

Jean-Claude Bellemiche accepta de me rencontrer. Alors que je lui expliquais mon projet, tout en déambulant dans la salle à manger des gloutons volants, je me tournai pour le fixer de mon regard charmeur. Il avait disparu !

Alors, soit un ptérodactyle est passé par là, soit Jean-Claude n’a pas supporté mon babil et il a fichu le camp.

Si vous êtes une amoureuse de la science (ou un, bien entendu), et que vous désirez apporter votre contribution à mes expériences oiseaulogiques, vous pouvez me transférer l’intégralité de vos économies (le pain a beaucoup augmenté) via Eastern Oignon ; en vous remerciant.

Non, mais sérieusement.

 © Gifnem29 – juillet 2022

22 commentaires sur “Ptérodactyle

  1. Je ne sais pas pourquoi mais je pense que tout est lié à cette grand-mère qui vous scrutait depuis sa chaise en plastique en attendant que les saucisses cuisent dans le salon. Depuis le début, je ne la sens pas et ma boule de cristal en plastique semble aller dans ce sens.

    Aimé par 2 personnes

  2. Depuis chez moi je vois passer en gros plan et à tire-d’ailes des choucas et des mouettes… hé bien croyez-moi ou pas, mais certains d’entre eux me tirent la langue en passant devant ma terrasse ! Alors oui : les oiseaux progressent, mais pas en éducation !

    Aimé par 2 personnes

  3. Sur les sites bien informés on apprend qu’il ne faut pas donner de pain aux oiseaux. ( Et voilà : une économie réalisée !) Comme les pieds emportaient nos boules de graisse, en hiver elles peuvent bien emporter un quignon… A défaut des joyaux de la Castafiore ! Écoutez bien : si l’on vous insulte ( car leurs jacasseries y ressemblent), c’est leur gang!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s