Distribution

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je me demande.

La vie est injuste. Notamment lorsqu’il s’agit de distribuer les talents. En effet, pourquoi certains humains sont doués dans les domaines artistiques, par exemple, alors que d’autres sont incapables de tracer un rond à main levée (suivez mon regard). Toutefois, on peut considérer que la maitrise d’un art exige autant de talent que de travail.

En revanche, la distribution physique est bien plus discutable.

L’autre jour, je suis allé rendre visite à ma génitrice, sur la côte. La maison était vide, par conséquent, je me dirigeai vers le lieu de rendez-vous de la communauté, juste devant, sur la dune. Jean observait la mer. Comme tous les jours. Vingt-cinq fois par jour. Après l’avoir salué, je lui demandai s’il avait aperçu celle qui m’infligea la vie. Il nia avant de scruter le bord de l’eau qui, vu que c’était marée basse, se trouvait à une centaine de mètres. Il me désigna du doigt une vague silhouette en affirmant qu’il s’agissait de ma mère. Jean, 76 ans, une vue de lynx. Ma pomme, 56 ans, n’aurais pas distingué, à cette distance, Godzilla de la reine d’Angleterre, pourtant, j’ai des carreaux sur le nez.

Et encore, ça, ce n’est rien. A moins d’être tireur d’élite, il est assez rare que l’excellente vision au-delà de soixante mètres soit absolument nécessaire pour survivre dans notre société moderne.

Donc je vois, à peu près, aussi bien qu’une taupe myope.

Mais ce n’est pas tout.

L’autre jour, je suis allé rendre visite à ma génitrice, sur la côte. La maison était vide, par conséquent, je me dirigeai vers le lieu de rendez-vous de la communauté, juste devant, sur la dune. Jean observait la mer. Comme tous les jours. Vingt-six fois par jour (tout augmente ma pauvre dame). Alors que nous discutions de rien et de rien, Jean m’annonce que Jean (ils s’appellent tous Jean là-bas) rentre de la pêche. Jean, 76 ans, avait entendu un moteur de bateau alors que, ma pomme, 56 ans, malgré la vue décrite plus haut, j’avais nettement plus de chance d’apercevoir la barcasse avant de l’entendre. La faute à un début de surdité doublé d’acouphènes à l’oreille droite.

Donc, j’entends, à peu près, aussi bien qu’un serpent après un concert de Motorhead.

D’ailleurs.

Le sachiez-vous ?

Les cinq sens, chez l’être humain, fonctionnent en doublette (comme à la pétanque). La vue et l’ouïe. Le goût et l’odorat. Le toucher et celui ou celle qui en fera la demande. La preuve ? Je pense que pour le goût et l’odorat, il est inutile d’user mon clavier. Concernant la vue et l’ouïe, enlevez vos lunettes, vous entendrez beaucoup moins bien (si vous ne portez pas de lunettes, vous pouvez enlever vos yeux, mais je décline toute responsabilité et ne rembourse pas les frais médicaux).

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29 – juillet 2022

13 commentaires sur “Distribution

  1. La vie est d’une ironie sans bornes. Au bureau on m’annonce en début d’été que je devrai bosser sur deux causes de béatification. Laïc, travaillant en milieu catho. J’émets alors un long soupir qui ressemble au sifflement de ma bouilloire. Comme le Ciel se fout de ma gueule, un bon moine anglophone m’a repéré sur FB. Nous avons vite sympathisé. Par la suite, il me balance via courriel une 60aine de lettres du 19e siècle écrite par un religieux français. Il me demande ce que j’en pense. Je lui ai répondu que ce père était extra, un tantinet mystique, mais tout de même déterminé dans ses projets. Devinez la suite. Par mes temps libres, je déchiffre à la loupe la graphie très fine, je retranscris sur Word avant de traduire en langue. Comme ta mère, je me suis fait dire que j’allais me crever les yeux à force de lire. Ma foi, nos mères avaient raison.

    Aimé par 2 personnes

  2. Les dons et les couleurs d’yeux, c’est génétiquement distribué en dépit du bonheur individuel! Faut se plaindre à Salgrenn qui se prénomme Jéhovah dans son dernier texte selon l’esprit Saint! Ma soeur a reçu toutes les qualités physiques qui en faisaient la coqueluche de tous… J’ai dû me rattraper en beauté intérieure (ça se voit jamais du premier coup d’oeil, ce truc!) mais avec des « kilos de jalousie » dont je n’ai « maigri » qu’en 50 années d’un régime strict de modestie compensatrice ( ça paye moins que la compensatrice après divorce, y paraît) et d’autopsychanalyse (« besoin de personne… ») pour me construire un bonheur durable qu’elle a fini par m’envier (dixit)… Moralité : douée ou pas… On mène sa barque au port! ( Prière de ne développer par aucune allusion à animal ni tirelire… On ne blague pas avec la jalousie).

    Aimé par 2 personnes

  3. A voir. Mais je ne me souviens pas avoir vu net un jour sans lunettes. En revanche, je peux tel un chat me déplacer la nuit sans lorgnons et sans allumer une lampe, un symbole de l’économie d’énergie. Aucun bruit ne m’échappe, à ce point que j’étais allée consulter (entre autres) pour cause d’entendre trop. Le problème : les poteaux sont silencieux, petite ils venaient régulièrement se jeter sur mon front.

    Aimé par 1 personne

      1. Encore ce soir, j’ai fini avec un bon mal de tête pour être restée 15 mn à la crèche où tous les enfants hurlaient. J’avais l’impression que l’on m’enfonçait des aiguilles dans l’oreille. Cela y ressemble, non ?

        Aimé par 1 personne

      2. Ce serait peut-être prétentieux. Mais je reproduis (au piano ou à la voix) facilement une mélodie à l’oreille et détecte chaque fausse note. Il est aussi question de mémoire, d’une arrière-grand-mère pianiste et compositrice, d’un papa qui nous a abreuvé de musique donc je ne saurais vous dire.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s