Jeu set et match

Je ne sais pas vous, cher lectorat attentif, mais moi, parfois, je prends une décision.

Je me suis réuni avec moi-même et j’ai pris une grande décision. Je vais faire du sport.

A force de regarder les championnats d’Europe à le télévision, je me suis dit qu’il fallait que je sorte mon popotin de mon fauteuil, que j’enfile des baskets et un flottant, et que je fasse travailler ces muscles que la Providence m’a offert. C’est vrai que je les ai un peu délaissés depuis quelque temps, disons 56 ans.

Ce qui est bien avec le sport, c’est qu’on a le choix.

Ce matin, j’ai regardé le 20 kilomètres marche féminin. Voilà un sport qu’il est pour moi. J’ai déjà marché 20 kilomètres sur le GR 34. Sauf que si je me lance dans la compétition, il va falloir que j’apprenne à rouler du cul. Parce que ces dames, et c’est pareil pour les messieurs, marchent en roulant du cul. Et elles mettent un pied devant l’autre comme si elles tiraient au sort une équipe à chou/fleur. En plus, il y a des juges. Des mecs et des nanas qui viennent leur dire qu’elles marchent mal. Sérieux ? Je veux dire, elles mettent un pied devant l’autre et elles recommencent. Elles marchent quoi. Ben non. Les juges vérifient que les deux pieds ne sont jamais, en même temps, décollés du sol, car ça, c’est de la course. Ce matin, les filles prises en faute recevaient une pénalité de deux minutes. Un peu comme si Lewis Hamilton devait faire une vidange avant de repartir parce qu’il a roulé dans l’herbe. Rédhibitoire pour la victoire. Donc, je passe mon tour.

Ensuite, j’ai regardé le plongeon de haut vol à 27 mètres. Je ne sais pas nager, mais ce n’est pas grave. En effet, les plongeurs sont attendus, 27 mètres plus bas donc, par trois sauveteurs en tenue d’hommes-grenouilles. Car le plongeon de haut vol est un sport dangereux. Il faut arriver les pieds devant sinon vous risquez de vous bousiller les cervicales. Et même les pieds devant, les accidents ne sont pas rares. Bon, vu mon quotient courage, je passe mon tour.

Puis, j’ai regardé le VTT féminin. Du vélo dans la boue, c’est à la portée de tout le monde, non ? En plus, la boue c’est bon pour la peau. J’ai déjà le VTT, il suffit que j’enlève les toiles d’araignées. Sauf que, outre la boue, il faut grimper des pentes dignes d’une piste noire à Val Thorens. Très peu pour moi. Mon style cycliste se rapproche plus de celui de Djamolidine Abdoujaparov plutôt que de celui de Federico Bahamontès. Autrement dit, je ne suis pas un grimpeur. Je passe mon tour.

En fin de journée, Rance télévision diffusait du tennis de table. Alléluia, j’ai eu une illumination ! L’autre jour, en marchant (sans rouler du cul), je suis passé devant le club de ping-pong de mon bled. La semaine prochaine, j’irai leur demander s’il ont une section « vétéran débutant ».

Non, mais sérieusement.

© Gifnem29 – août 2022

19 commentaires sur “Jeu set et match

  1. Le truc des 2 pieds qui ne doivent pas décoller du sol simultanément me rappelle un fameux épisode de Malcolm, où Hal perce à jour le secret du grand champion, coqueluche de ses dames, mais qui trichait…

    Navré, c’est en VO
    (bon je ne prétends pas que tous sont amateurs de cette série, mais je l’adore)

    Aimé par 2 personnes

  2. Je ne sais pas pourquoi mais je ne vous imagine pas deux secondes dans un club.
    Par contre, vous possédez une haie (que vous taillez en écoutant un livre, n’est-il pas ?), votre génitrice a certainement dû laisser un vieux manche à balai (si, celui qui peu servir on ne sait jamais, non on ne jette pas je dis !) près de votre boîte à santiags.
    Et hop, voilà que votre terrain et votre matériel sont prêts pour vous adonner au saut à la perche !
    Et en plus vous pourrez aller faire des gros bisous au voisin !

    Aimé par 3 personnes

      1. En fait, je suis d’une mauvaise foi affligeante. Je fais ma maline mais j’ai été dispensée de sport au Bac. Le professeur d’EPS ne m’a tolérée qu’au premier trimestre car nous faisions du ping-pong et j’adorais cela.
        Pour le reste de l’année, il m’a dit de ne revenir le voir que si j’étais dispensée.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s