L’enterré vif – Ellis Peters

L’enterré vif – Ellis Peters – 10/18

La collection « Grands détectives » chez 10/18 me plait bien. La volonté du directeur de collection est de dénicher, un peu partout dans le monde, des auteurs de romans policiers « à l’ancienne », la plupart du temps. C’est assez reposant. Parfois, limite ennuyeux.

Dans « L’enterré vif », l’intrigue est secondaire. A chaque fois que l’histoire se tend un peu, l’auteur décrit un massif de rhododendrons ou un muret de pierres sèches pendant douze pages. Ensuite, le commissaire Felse entre en scène et met trois plombes avant de sortir une théorie.

Lecture parfaite pour mettre en application la « lecture en dormant » car vous pouvez rêvasser pendant une dizaine de pages sans, pour autant, perdre le fil de l’histoire.

Non, mais culturellement.

© Jourd’hu – août 2022

3 commentaires sur “L’enterré vif – Ellis Peters

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s